L'espagnole Fertiberia aurait "fertilisé" ses affaires en Algérie avec des pots de vins

Publication: Mis à jour:
FERTIBERIA
huelvaya.es
Imprimer

L'entreprise espagnole Fertiberia a-t-elle versé 1,9 millions de dollars à des intermédiaires algériens, dont des militaires, pour créer Fertial? L'affaire, déjà connue, est traitée à nouveau dans les médias en Espagne où la ministre de l'agriculture, Isabel García Tejerina, se défend d'avoir trempé dans une quelconque affaire de corruption lorsqu'elle était conseillère dans cette entreprise du groupe Villar Mir.

Selon la chaîne de radio SER qui a interviewé la ministre, la justice espagnole a ouvert une enquête sur Fertiberia après avoir acquis la certitude que des post de vin ont été versé à des reponsables algériens notamment des militaires pour la création de l’entreprise mixte de production ammoniac Fertial. Cette dernière est une entreprise mixte entre l'espagnole Fertiberia et l'algérienne Asmidal.

L'actuelle ministre de l'agriculture espagnole était en poste en Algérie entre août 2005 et février 2012 en tant que conseillère nommée par la maison-mère Fertiberia. Pour sa défense, elle assure qu'elle a été nommée conseillère pour ses compétences et n'a jamais été rémunérée pour faire partie du conseil d'administration de Fertial.

Selon la chambre 5 de la cour espagnole, citée par la chaîne SER, Fertiberia a versé 1,9 millions de dollars à l’intermédiaire espagnol Cristóbal Tomé Becerra, cité dans plusieurs affaires de corruptions notamment en Inde, Emirats arabes Unies et le Maroc. Le général algérien Atmane Bahloul et Mahmoud Ouadah, père du colonel Salim Ouadah, sont cités comme ceux qui ont reçus des pots-de-vin pour favoriser la création de la société mixte de production d'ammoniac Fertial à Arzew.

La ministre espagnole dans une réponse écrite à la chaîne de radio espagnole, insiste sur le fait qu'elle n'a jamais "été mise en relation avec des personnes suspectées" et qu'elle "n'a jamais rencontré de militaires Algériens".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.
Loading...