Yémen: la coalition menée par Ryad appelle à des négociations entre les belligérants à Aden

Publication: Mis à jour:
YEMEN
The ugly of war does not mean that there is no beauty. | Belal Al-shaqaqi via Getty Images
Imprimer

La coalition militaire sous commandement saoudien qui intervient au Yémen depuis 2015 a appelé lundi à des négociations entre le gouvernement et les séparatistes pour mettre fin aux violents combats dans la grande ville d'Aden (sud).

Lors d'un point de presse à Ryad, le porte-parole saoudien de cette alliance, le colonel Turki al-Maliki, a dit que la coalition appelait les séparatistes à "la retenue et à parler avec le gouvernement légitime".

Dans le même temps, a-t-il ajouté, "nous appelons le gouvernement légitime à examiner les demandes du mouvement social et politique" des séparatistes.

Cet appel a été lancé alors que le bilan de deux jours de combats entre forces séparatistes et unités gouvernementales s'établissait lundi à au moins 24 morts et des dizaines de blessés, dont des civils.

Des chars de combat et des pièces d'artillerie lourde ont été utilisés lundi par les deux camps.

Le conflit oppose le gouvernement du président Abd Rabbo Mansour Hadi, qui est lui-même réfugié en Arabie saoudite, à des forces séparatistes, dont certaines ont été entraînées et qui sont soutenues par les Emirats arabes unis.

L'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis sont les principaux piliers de la coalition arabe qui est intervenue au Yémen en mars 2015 pour venir en aide au gouvernement Hadi, chassé de la capitale Sanaa par des rebelles Houthis soutenus par l'Iran.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.
Loading...