Inspection régionale ouest: 887 affaires de disparition de mineurs dans 12 wilayas en 2017

Publication: Mis à jour:
CHILD ABUSE
Blurred sad boy leaning open hand against glass door. | RinoCdZ via Getty Images
Imprimer

Le service régional de la police judiciaire relevant de l’inspection régionale ouest de police a enregistré, en 2017 au niveau de l’ouest du pays, 887 affaires de disparition d’enfants pour plusieurs raisons, a-t-on appris dimanche lors de la présentation du bilan des activités de l'inspection.

Le service a enregistré, au niveau de 12 wilayas de l’ouest du pays, 887 affaires de disparition de mineurs dont 879 retrouvés et 8 enfants sont recherchés, selon le commissaire de police Boudekara Mokhtar, adjoint chef du service précité.

Le même responsable a expliqué dasn une conférence de presse que huit enfants font l'objet de recherche ne veut pas dire qu’ils sont encore disparus. Il se peut que leurs parents les aient retrouvés mais n'ont pas avisé la police.

Les causes de disparition des enfants sont généralement familiales comme le divorce des parents, la violence. D'autres ont trait aux résultats scolaires et d'autres sont d'ordre affectif, a-t-on souligné.

Le numéro vert 104 mis par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) à la disposition des citoyens pour dénoncer des cas de disparition ou de kidnapping d’enfants a enregistré 1.418 appels en 2017 pour des cas de disparition et aucun d'enlèvement, a-t-on fait savoir.

Pour les autres crimes, le même service a enregistré 14.431 affaires d’atteinte à des personnes, 14.730 d’atteinte à des biens au niveau des 12 wilayas de l'Ouest dont celles de 316 vols de véhicules dont 200 récupérées et et 621 de vols de motocycles dont 224 récupérés.

En outre, les services de la PJ relevant de l’inspection régionale ouest de police ont enregistré, l'an dernier, 44.224 affaires diverses sont 36.957 traitées avec un taux de traitement de 83,5 pour cent.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.