En marge de la visite d'Emmanuel Macron: Appui au Numérique, aux PME-PMI et à la formation professionnelle pour rebooster l'économie tunisienne

Publication: Mis à jour:
MACRON NIEL
French President Emmanuel Macron (R) shakes hands with Tunisian President Bej Caid Essebsi (L) after holding a press conference following their lunch meeting at The Elysee Palace in Paris on December 11, 2017. / AFP PHOTO / POOL / YOAN VALAT (Photo credit should read YOAN VALAT/AFP/Getty Images) | POOL New / Reuters
Imprimer

En marge de la visite du chef d'État français Emmanuel Macron en Tunisie, plusieurs hommes d'affaires feront le déplacement en Tunisie.

Parmi eux, plus d'une centaine de chefs d'entreprises viendront participer à des rencontres B2B avec leurs homologues tunisiens.

Une source diplomatique a indiqué au HuffPost Tunisie qu' "au départ, 140 chefs d'entreprises français devaient être présents, ils ne seront vraisemblablement qu'une centaine à faire le déplacement à Tunis. À de rares exceptions, ils sont tous affiliés au MEDEF (patronat français)".

Parmi les personnalités marquantes du monde des affaires français qui seront présentes: Xaviel Niel et Stéphane Richard.

Le premier est fondateur d'Iliad, la société qui détient Free. Il est également copropriétaire du groupe Le Monde et a fondé "Station F", le plus grand accélérateur de startup au monde à Paris. Le second, n'est autre que Stéphane Richard PDG d'Orange.

Une visite qui tombe à pic après la déclaration du Président Directeur Général de la société Al Karama Holding, Adel Grar, de vendre les parts de l'État au sein de la filiale tunisienne en 2018. Selon lui, des négociations sont en cours avec un partenaire français pour acquérir la majorité du capital.

Par ailleurs, d'autres grandes pointures seront également au rendez-vous de ce voyage d'affaires en Tunisie à savoir Marie-Christine Saragosse PDG de France Médias Monde ou encore Benoît Potier PDG du groupe Air Liquide.

Aider la Tunisie a se relancer économiquement

La même source, proche de l'Élysée, a affirmé que le but principal de ce voyage est "d'appeler à investir en Tunisie" notamment les "mastodontes du numérique d'où le déplacement de Xavier Niel et Stéphane Richard, deux grands entrepreneurs dans le domaine numérique".

Par ailleurs, des soutiens aux Petites et Moyennes Entreprises et Petites et Moyennes Industries tunisiennes devraient être annoncés, "sans oublier les centres de formations qui serviront à la formation professionnelle de nombreux diplômés chômeurs et qui est un des chevaux de bataille du chef du gouvernement auquel s'attelle le ministre de l'Emploi".

La France, premier partenaire économique de la Tunisie

La France est à la fois, le premier partenaire économique et le premier pays générateur d’investissements étrangers en Tunisie, hors énergie.

Elle accueille la plus grande communauté tunisienne à l’étranger (environ 730.000 ressortissants). D’un autre côté, environ 30.000 ressortissants français sont établis en Tunisie.

La France dispose d’environ 1.400 entreprises en Tunisie, et génère plus de 136.000 emplois. Elle est le premier investisseur dans le pays, hors énergie et dispose d’un stock global d’investissements directs étrangers de 1,4 milliard d'euros (environ 3,5 milliards de dinars) en 2016.

La France a, aussi, généré 365 millions de dinars de flux d’investissements l'année écoulée, soit 30% des flux d’investissements entrants dans le pays.

Premier fournisseur et premier client de la Tunisie, la France dispose également de plus de 15% de parts de marché dans le pays, et accueille 32% des exportations de la Tunisie en 2016.

La balance commerciale de la Tunisie est ainsi, largement excédentaire avec la France (930 millions d'euros, soit 2,3 milliards de dinars).

Toutefois, alors que les échanges franco-tunisiens progressaient en moyenne de 6% par an, entre 2005 et 2010, les échanges bilatéraux stagnent depuis 2011, avec une croissance annuelle moyenne de 1%.

La France est encore, le premier pourvoyeur de touristes européens malgré la baisse du flux touristique français en Tunisie depuis 2011.

Plus de 570 mille touristes français ont visité la Tunisie en 2017, soit plus de 46% par rapport à 2016.

D'après l’ambassade de France en Tunisie, "la France souhaite encore renforcer ses investissements en Tunisie dans les années à venir, notamment en privilégiant les investissements orientés vers le développement du marché intérieur tunisien, sur la base d’accords avec des partenaires locaux, par exemple via des importateurs ou des franchises (comme c’est le cas dans le secteur du tourisme et de la distribution)".

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.