Un décret visant l'organisation du métier d'artiste en cours de préparation

Publication: Mis à jour:
BENDAMECHE ABDELKADER
Facebook/Bendameche.Abdelkader/
Imprimer

Un décret visant l’organisation du métier d’artiste est en cours de préparation, a annoncé, jeudi à Aïn Defla, le président du Conseil National des Arts et des Lettres (CNAL), Abdelkader Bendamèche.

S’exprimant en marge de la cérémonie de remise de cartes professionnelles au profit de 25 artistes de la wilaya d’Aïn Defla, M. Bendamèche a indiqué que le décret en question vise à l’énumération des droits et obligations de l’artiste.

La relation de travail liant l’artiste aux différents partenaires avec lesquels il est appelé à travailler à l’instar notamment des organisateurs de spectacles, des maisons et des directions de la culture sera également déterminé à la faveur de la promulgation de ce décret, a-t-il précisé.

Une fois promulgué, ce décret changera bien des choses au profit de l’artiste, a-t-il soutenu, signalant que la préparation de ce décret implique diverses parties à l’image du CNAL, des services du Gouvernement, de la direction de la réglementation du ministère de la Culture ainsi que du ministère du travail.

Sans prendre en ligne de compte les cartes d’artistes remises jeudi à Aïn Defla, il a fait état de 7821 cartes professionnelles d’artistes délivrées depuis le 15 février 2015, relevant que Aïn Defla constitue la 35e wilaya visitée depuis le lancement du programme de sensibilisation au profit des artistes sur l'importance de la carte professionnelle.

Il a souligné qu’en sus des avantages qu’elle permet notamment ce qui a trait à la couverture sociale et à la retraite, la carte professionnelle d’artiste constitue "un signe de reconnaissance et de considération de la part de l’Etat à cette frange de la société."

Tous les artistes en activité sont concernés par cette opération de remise de carte, sans distinction aucune, a-t-il dit, affirmant qu’il n’est pas exigé à l’artiste d’avoir une grande notoriété pour se voir délivré la carte professionnelle.

Tout en faisant remarquer que le CNAL est l’émanation du ministère de la Culture, il a appelé les artistes à faire preuve d’innovation en vue de faire connaître les manifestations de notre identité.

Il a, enfin, fait état d’un ouvrage en chantier qu’il est en train de préparer avec un certain nombre de ses collaborateurs en l’occurrence celui dédié Sidi Lakhdar Ben Khelouf, le fondateur d’El Melhoun au XVIe siècle.

" J’ai de tout temps rêvé de consacrer un travail à ce monument de la culture nationale assez méconnu, a-t-il avoué, mettant en exergue l’importance de réaliser ce genre d’ouvrages sur des artistes au parcours époustouflant pour, a-t-il dit, mettre en valeur notre patrimoine immatériel.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.