Le Ribat de Monastir à travers l'histoire, dans un reportage de cinq minutes sur ARTE (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
MONASTIR
SERGZEL via Getty Images
Imprimer

Le Ribat de Monastir, un monument phare de la ville du Sahel tunisien, bâti en 796, attire aujourd'hui les touristes du monde entier. C'était aussi un lieu de tournage de films que beaucoup d'artistes ont choisi pour implanter leurs décors.

"L’incontournable: en Tunisie, le Ribat de Monastir", c'est le petit reportage qu'a consacré la chaine ARTE à la forteresse historique, une "Invitation au voyage", comme mentionné dans l'article.

Construit au 8e siècle pour "repousser les assauts des chrétiens", le Ribat servira de "décor de cinéma pour montrer la naissance du christianisme", comme dans le film "Les actes des apôtres" de Roberto Rossellini.

Il accueillera ensuite des comédies satiriques "Deux heures moins le quart avant Jésus-christ", tourné en intégralité à Monastir. Un film culte de Jean Yanne, avec Coluche.

Le Ribat aura aussi été le temple des humoristes. "Ils étaient 3, les cheveux longs, barbes... Ah vous ne nous connaissez pas! On est plus célèbres que la Joconde", c'était les Monty Python, un groupe d'anglais, à l'origine de "La vie de Brian", un film qui revisite "La Passion du Christ" d'une manière détournée, où le personnage est "décrucifié". Un film jugé blasphématoire par les autorités chrétiennes.

Pendant près de 20 ans, le Ribat était devenu un studio de cinéma, ce n'est qu'à partir des années 80 qu'il redevient un spot touristique.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.