À Davos, Macron ne tient pas le même discours en français qu'en anglais (et même les Américains ne sont pas dupes)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

DAVOS - Un président français à Davos, ce n'est déjà pas fréquent. Alors quand il est la star de l'édition, tout le monde écoute son discours. Le 24 janvier, les chefs d'État et grands patrons réunis au Forum économique mondiale de Davos, en Suisse, ont suivi avec attention son (long) discours.

Sur une cinquantaine de minutes, le président de la République a parlé plus de vingt minutes en anglais, le reste en français. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'i n'a pas tenu le même discours dans les deux langues, comme l'a aussitôt relevé le site américain Quartz: "Emmanuel Macron est un président différent quand il parle anglais et pas français" (voir la vidéo en tête d'article).

Comme le montre la vidéo en tête d'article, on ne peut pas complètement leur donner tort. Mister Macron a vanté la "baisse du coût du travail et du capital", la "flexibilité" et une réforme du travail qui réaligne la France sur les standards de l'Allemagne et de l'Europe du Nord: "moins par la loi, plus par le consensus".

Tandis qu'en français, Monsieur le Président a au contraire insisté sur les enjeux d'une croissance équitable, et la nécessité de se battre pour l'environnement et contre l'évasion fiscale.

LIRE AUSSI: