Baromètre politique: Les Tunisiens moins satisfaits du rendement de l'exécutif

Publication: Mis à jour:
CHAHED CAID ESSEBSI
CARTHAGE, TUNISIA - SEPTEMBER 12: Tunisian President Beji Caid Essebsi (L) and Tunisian Prime Minister Youssef Chahed (R) arrive to perform the Eid Al-Adha (Feast of Sacrifice) prayer at Malik ibn Anas Mosque in Carthage, Tunisia on September 12, 2016. Muslims worldwide celebrate Eid Al-Adha, to commemorate the holy Prophet Ibrahim’s (Prophet Abraham) readiness to sacrifice his son as a sign of his obedience to God, during which they sacrifice permissible animals, generally goats, sheep, and | Amine Landoulsi/Anadolu Agency/Getty Images
Imprimer

Le dernier baromètre réalisé par Sigma Conseil pour le mois de janvier 2018 a été publié mercredi sur le journal Al Maghreb. Plusieurs enseignements peuvent en être tirés.

73% des Tunisiens ont confiance en Youssef Chahed pour diriger le pays

Youssef Chahed se hisse à la première place des personnalités politiques bénéficiant de la confiance générale des Tunisiens, et ce malgré un léger recul en comparaison avec le mois dernier. 73% des Tunisiens lui font confiance pour diriger le pays.

Juste derrière, se placent Samia Abbou (64%), Abdelfattah Mourou (61%), Safi Saïd (56%) et Mohamed Abbou (54%). Quant au président de la République, Béji Caïd Essebsi, seulement 50% des Tunisiens lui font confiance. En revanche, il devance l’ancien chef du gouvernement Mehdi Jomaâ (49%), le dirigeant d’Ennahdha Samir Dilou (45%), l’ancien candidat à la présidentielle Ahmed Nejib Chebbi (44%) et l’ancien président Moncef Marzouki (40%).

Plus loin figurent le porte-paroles du Front Populaire Hamma Hammami avec 32%, suivi du dirigeant d'Afek Yassine Brahim (30%) et le président d’Ennahdha Rached Ghannouchi (29%). Et c’est toujours, le duo Borhene Bsaies et Hafedh Caïd Essebsi qui ferment la marche.

Samia Abbou est la personnalité politique qui jouit de la plus "grande confiance" de la part des Tunisiens

Et c’est désormais la députée et dirigeante du courant démocratique Samia Abbou qui crée la surprise. Elle a en effet détrôné le Chef du gouvernement Youssef Chahed de la première marche du podium des personnalités politiques en qui les Tunisiens ont "la plus grande confiance" même si à l'indice général de confiance Youssef Chahed reste en tête.

D’après les résultats du sondage, dévoilés mercredi sur les colonnes du quotidien Al Maghreb, 45% des sondés affirment avoir "une grande confiance" en Samia Abbou contre 36% pour Youssef Chahed. Un résultat qui confirme, d'ailleurs, l'élection de Samia Abbou en tant que personnalité politique de l'année 2017 par les lecteurs du HuffPost Tunisie.

En troisième position se place l’indépendant Safi Saïd (28%), suivi de l’ancien ministre de l’Education Néji Jalloul (27%) et du dirigeant d’Ennahdha Abdelfatteh Mourou (26%).

En queue de classement arrive le tandem Borhene Bsaies et Hafedh Caïd Essebsi avec respectivement 3% et 4%.

Avenir politique: Samia Abbou et Youssef Chahed au coude à coude

Quant l'avenir politique de ces personnalités, c'est à peu près le même classement qui se dresse. Selon le sondage, 38% des Tunisiens veulent voir Samia Abbou jouer un grand rôle dans la vie politique à l'avenir. Elle devance, ainsi, dans l’ordre Youssef Chahed (37%), Néji Jalloul (31%), Safi Saïd (31%) et Abdelfattah Mourou (27%).

Les Tunisiens moins satisfaits du rendement de l'exécutif

S’agissant du taux de satisfaction vis-à-vis du duo de l'exécutif, le baromètre dévoile une érosion de sa cote de popularité. Une baisse de popularité de 7,5% a été enregistrée du côté de Chahed contre 3,7% du côté de Caïd Essebsi par rapport au dernier mois. Ils sont seulement 46,5% des Tunisiens interrogés à être satisfaits du rendement du président de la République. Pour le Chef du gouvernement, 73% des interrogés sont satisfaits de son rendement à la tête du gouvernement.

Un pessimisme persistant

Le niveau du pessimisme demeure élevé puisqu'il dépasse pour le troisième mois consécutif les 75%. 78,4% des sondés se sont montrés pessimistes quant à l’avenir du pays. Ils estiment que le pays se dirige dans la mauvaise direction. Et c’est la région de Sfax qui se trouve la plus pessimiste de tout le territoire tunisien. Tandis que les gouvernorats du Sud-Ouest à savoir Gafsa, Tozeur et Kébili sont les moins pessimistes.

Le sondage démontre, par ailleurs, que les femmes sont plus pessimistes que les hommes. Concernant le critère de l’âge, c’est les jeunes ayant entre 18 et 25 ans qui sont plus pessimistes (86%).

L’enquête a été réalisée sur une échantillon de 757 personnes représentatif de la population tunisienne âgée de 18 ans et plus, et ce durant la période allant de 16 au 19 janvier 2018.

LIRE AUSSI:
Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.