Mobilisation nocturne des résidents à l'hôpital Mustapha Bacha

Publication: Mis à jour:
RSIDENTS CAMRA
facebook/Algerians doctors
Imprimer

Un peu plus d'un millier des médecins résidents présents au sit in de l’hôpital Mustapha Bacha ont décidé de maintenir la pression et de rester sur place. une mobilisation nocturne par laquelle ils ont voulu démontrer leur détermination à aller jusqu'au bout de leur mouvement.

mobilisation de nuit

Su les pages Facebook crées spécialement par les résidents, on pouvait lire que cette initiative est aussi un hommage et une reconnaissance envers leur collègue Djamel Ayache "mort d'épuisement après deux nuits permanences successives".

hommage au dr ayache

Les forces de sécurité, présentes en force depuis le début du sit in du 2" janvier, ont été du coup contraintes à maintenir le dispositif de sécurité autour de l’hôpital Mustapha Bacha. "Peut-être que les responsables parviendront enfin à comprendre ce qu'était de passer 48h sans dormir", ironisaient certains médecins sur les réseaux sociaux

Pour rappel, une réunion de la commission intersectorielle créée à l’initiative du ministère de la santé aura lieu ce 24 janvier en présence des représentants du bureau national du collectif autonome des médecins résidents Algérien (CAMRA).
Cette commission sera constituée de représentants du ministère des Finances, du ministère de la Santé, du Travail et de l’Enseignement supérieur.

La commission se réunira plusieurs fois dans les jours qui viennent pour étudier chaque revendication notamment celle du service civil.

Outre cette grève qui boucle son deuxième mois, il convient de rappeler que les épreuves du diplôme d'étude médicale spécialisée (DEMS), qui sanctionne la fin des études de spécialisations, prévues tout au long du mois de janvier ont été toutes boycottées.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.
Loading...