Les médecins résidents maintiennent la pression: Un rassemblement tenu à Alger la veille d'une réunion intersectorielle

Publication: Mis à jour:
27145266_1777353622283236_286243340_O
Lynda Abbou
Imprimer

Les médecins résidents venus de plusieurs wilayas ont tenu mardi 23 janvier un rassemblement pacifique au CHU Mustapha Pacha, dans la continuité du mouvement de protestation entamé il y a plusieurs mois afin de faire valoir leurs revendications.

Tôt le matin, les forces de l’ordre étaient déjà campées devant les trois entrées de l’hôpital. À l’intérieur, une foule nombreuse de médecins résidents tenait un rassemblement. Ils scandaient "nous n’avons pas peur" ou encore "quelle honte, un ministère sans décisions!".

Venus de plusieurs wilayas les médecins résidents scandaient également le nom de leurs villes afin de démontrer leur solidarité avec leurs confrères interceptés la veille par la police sur la route et empêchés de prendre part à ce rassemblement national.

"L’incident d’hier était sans conséquence puisque tous les médecins résidents ont été relâchés, mais ça nous démontre que nous sommes toujours considérés comme des faiseurs de trouble et non pas comme des médecins soucieux de la santé du citoyen", dénonce un médecin résident venu d’Oran pour prendre part au sit-in.

Sur l’avancement des négociations avec leur tutelle, Boubezari Naamane, médecin résident au CHU de Bab El Oued, a indiqué qu’une réunion de la commission intersectorielle créée à l’initiative du ministère de la santé se tiendra mercredi avec les représentants du bureau national du collectif autonome des médecins résidents Algérien (CAMRA). Cette commission sera constituée de représentants du ministère des Finances, du ministère de la Santé, du Travail et de l’Enseignement supérieur.

"Il y aura au cours de cette semaine plusieurs réunions de cette commission. Chaque revendication sera traitée au cours d’une réunion afin de trouver des solutions à chaque problème" précise Boubezari Naamane.

La commission se penchera sur la question du service civil des médecins résidents. Une décision définitive sera prise au cours de cette réunion.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.