La bousculade à la frontière entre le Maroc et Melilla fait au moins un mort

Publication: Mis à jour:
MELILLA
Photo prise le 18 juillet 2017. REUTERS/Youssef Boudlal | Youssef Boudlal / Reuters
Imprimer

MELILLA - Une bousculade mortelle. Le porteur marocain qui a dû être réanimé par la police espagnole après un violent mouvement de foule, qui a fait plusieurs blessés à un poste frontière entre le Maroc et Melilla, a finalement succombé à ses blessures quelques heures plus tard, rapporte El Faro de Melilla.

Selon d'autres sources qui se sont confiées au média local, il y aurait deux morts côté marocain. Selon le journal ibérique, qui cite des sources policières, ces derniers "regrettent que le manque de collaboration des autorités marocaines pour générer des files d'attente dans leur zone frontalière provoque ces avalanches".

Selon l'agence de presse espagnole EFE, l'incident a eu lieu lundi à 7h20 du matin parmi les porteurs de marchandises qui traversent quotidiennement la frontière.

Il s'agit de la seconde bousculade mortelle ayant eu lieu cette semaine à la frontière entre le Maroc et une des enclaves espagnoles. Il y a quelques jours, à Sebta, deux "femmes-mulets" sont décédées suite à une bousculade.

Le drame se serait déroulé sur un passage proche des postes frontières marocains de Bab Sebta, parmi une centaine de personnes qui faisaient la queue. Les deux femmes décédées sont originaires de la ville de Fnideq, près de la frontière.

LIRE AUSSI: