Kerbadj: "j'ai pris la décision de qualifier les joueurs de l'ESS pour servir le football algérien"

Publication: Mis à jour:
KERBADJ EN COMPAGNIE DU PRSIDENT DU ESS HAMMAR
Archives
Imprimer

Le président de la ligue de football professionnel (LFP), Mahfoud Kerbadj, a révélé les rasions du litige entre la LFP et la FAF déclarant: "Le bureau fédéral m’a reproché le fait d’avoir permis à l’équipe de l’Entente Sportive de Sétif (ESS) d’apporter de nouvelles recrues, alors qu’elle n’était pas autorisée de le faire durant ce mercato à l’instar de 5 ou 6 autres clubs".

Destitué par le bureau fédéral de la FAF, Kerbadj a déclaré dimanche à Sétif qu’il avait pris la décision de qualifier les joueurs de l’ESS "pour servir le football algérien".

Et d’ajouter: "l’ESS représente l’Algérie dans la compétition africaine et la ligue a été créée pour servir les clubs et non pas des personnes ou une politique sportive", considérant que la décision de l’interdiction de recrutement, prise par la commission de discipline à l’encontre de certains clubs, était "illégale" car c’est à la commission des litiges de statuer.

"J’ai pris une décision et j’assume. l’Entente Sportive de Sétif (ESS) participe à la ligue des champions africaine et la date limite pour le mercato d’hiver était fixée au 15 janvier et il était inadmissible d’attendre la réunion d’aujourd’hui pour statuer sur ce cas", a indiqué Kerbadj. Et d’ajouter : "Si la LFP n’avait pas autorisé l’ESS à recruter, il lui aurait été impossible d’engager trois joueurs pour la compétition africaine".

Le bureau fédéral de la fédération algérienne de football (FAF) avait décidé le 21 janvier, au cours d’une réunion tenue à l’Ecole nationale des sports olympiques à Sétif, de retirer la délégation de gestion des championnats de football professionnel au Conseil d'administration de la Ligue de football professionnel présidé par Mahfoud Kerbadj.

A l’issue de cette réunion, Mahfoud Kerbadj a déclaré à la presse locale que "la réunion du bureau fédéral à Sétif avait un ordre du jour ordinaire et périodique mais le président de la FAF, Kheireddine Zetchi conformément à la convention qui lie la ligue à la fédération et en application des lois en vigueur, a décidé de retirer à la LFP la délégation de gestion des championnats de football professionnel".

Il a ajouté que "le bureau fédéral a désigné un directoire pour la gestion des championnats de football professionnel Ligue 1 et Ligue 2 estimant que cette décision, dont le bureau fédéral était habilité à prendre, l’a déchargé d’une grande tâche".

M. Kerbadj a rappelé qu’il avait, à maintes reprises, émis le souhait de démissionner de son poste de responsabilité.

"Les conditions ne permettent plus de gérer la ligue professionnelle de football en raison des litiges et l’impossible cohabitation entre la LFP et la FAF", a également souligné le président destitué.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.
Loading...