Un terroriste algérien, proche de Droukdel, éliminé en Tunisie

Publication: Mis à jour:
DROUKDEL_481962788
Capture d'écran
Imprimer

Des éléments d'une unité spéciale de la Garde tunisienne ont éliminé samedi 20 janvier 2018 un terroriste de nationalité algérienne dans le Gouvernorat de Kasserine, a annoncé le ministère tunisien de l'Intérieur dans un communiqué de presse. Selon une source sécuritaire à Reuters, il s'agit d'un cadre d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), identifié comme étant Bilal El-Koubi,.

Ce terroriste, était le bras droit de Abdelmalek Droukdel, alias Abou Mossaâb Abdelwadoud. Selon la même source, il a été tué à la frontière algéro-tunisienne.

Bilal El-Koubi, recherché en Algérie depuis 1993, était chargé de faire le lien entre AQMI et sa branche tunisienne. Il a été éliminé suite à un accrochage entre la Garde tunisienne et un groupe terroriste, composé de 4 à 6 personnes.

Les forces tunisiennes ont tué l’an dernier plusieurs combattants islamistes dont Mourad Chaïeb, chef algérien d’Okba Ibn Nafaa, un groupe qui combat depuis des années l’armée tunisienne dans les montagnes de l’intérieur du pays.

Le ministère de l'Intérieur a annoncé la récupération d'une arme de type "Kalashnikov, des chargeurs et un engin explosif artisanal.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.