La FAF retire la gestion des championnats à la LFP, Kerbadj annonce sa démisson

Publication: Mis à jour:
Imprimer

La Fédération algérienne de football (FAF) a annoncé ce dimanche 21 janvier 2018 le retrait de la gestion des championnats de football professionnel à la Ligue de football professionnel (LFP), présidée par Mahfoud Kerbadj. Dans un communiqué de presse publié sur le site Internet, le bureau fédéral a rajouté que la gestion des affaires courantes sera confiée à un directoire.

Mahfoud Kerbadj a annoncé sa démission lors de la prochaine assemblée générale élective, dans une déclaration faîte à la télévision privée Ennahar (Vidéo ci-dessus).

"Au cours de la réunion mensuelle statutaire ordinaire du Bureau fédéral de la Fédération algérienne de football tenue ce jour, 21 janvier 2018, à Sétif, le Bureau fédéral a décidé à l’unanimité des membres présents de mettre en application, avec effet immédiat, des dispositions de la convention du 4 juillet 2011 régissant les relations entre la Fédération algérienne de football et la Ligue de football professionnel, en procédant au retrait de la délégation de gestion des championnats de football professionnel au Conseil d’administration de la Ligue de football professionnel et en confiant la gestion à un directoire", peut-on lire.

Interrogé par la télévision Ennahar TV, Mahfoud Kerbadj, en conflit avec Kheireddine Zetchi depuis l'été dernier, a expliqué que la décision du BF "le soulageait d'un lourd fardeau". Il a expliqué que cette décision de retirer la gestion des championnats à la Ligue n'entraînait pas la dissolution de celle-ci.

M. Kerbadj, qui a précisé avoir été élu par une assemblée générale, a annoncé qu'il présentera sa démission lors de la prochaine assemblée élective.

L'annonce de la démission de Kerbadj met ainsi fin à un log feuilleton qui a commencé avec l’élection de Zetchi à la tête de la fédération algérienne de football. Ce dernier aurait aimé, a rapporté la presse mettre directement un homme de confiance à la présidence de la Ligue. le courant n'est jamais passé entre les deux hommes et Leurs différends avaient pris alors des allures d'un mauvais feuilleton d'été. Une image qui a assombri un peu plus l'image déjà terne du football algérien.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.