CNPC: Désignation des membres de la commission nationale de la commande publique, présidée par Thami Oulbacha

Publication: Mis à jour:
CNCP
MAP
Imprimer

MARCHÉS PUBLICS - La cérémonie d'installation de la Commission nationale de la commande publique (CNCP) a été conduite, ce vendredi à Rabat, par le chef du gouvernement, Saad-Eddine El Othmani. Cette commission "se donne pour missions d'encadrer la commande publique, de maîtriser la dépense publique et de garantir les principes de transparence et de parité dans l'élaboration et l'exécution des contrats entre les concurrents, tout en améliorant le traitement des plaintes", rappelle une dépêche de la MAP.

Présidée par Thami Oulbacha, la CNCP regroupe treize membres, dont trois représentants professionnels relevant du secteur privé: Abdelilah Fountir Benbrahim, Abderrahman Chebihi Hassani, Abdelkrim Guiri, Khadija Meshak, Abdellah Fadili, khadija Faridi, Mohamed Ait Hassou, Taoufiq El Hami, Hassan Zaidi, Mostapha Meftah, Moncef Ziani et Khalid Dahami.

Une composition qui n'est pas sans susciter certaines craintes parmi les observateurs de la vie publique, à l'instar de l'ONG Transparency Maroc qui, entre autres failles relevées, souligne au HuffPost Maroc que la commission est "totalement dominée par les représentants de l’administration, neuf en plus du président, contre trois représentants des organismes privés".

Le coup d'envoi de la commission intervient dans un contexte où un volume record des investissements publics de l’État, des collectivités territoriales et des entreprises et établissements publics est passé de 160 milliards de dirhams (MMDH) en 2011, à 195 MMDH en 2018, soit l’équivalent de 17,4% du PIB, rappelle pour sa part la MAP.

Les membres désignés de la commission auront un mandat de cinq années renouvelable pour remplir leur mission.

LIRE AUSSI: