Pas de nouveau mandat à la tête de l'UTICA: Wided Bouchamaoui se retire de la course

Publication: Mis à jour:
Imprimer

En marge du 16eme Congrès de l'UTICA qui se tient mercredi au siège de l'Union Tunisienne de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat, la présidente de la centrale patronale Wided Bouchamaoui a affirmée qu'elle ne se présentera pas à sa propre succession.

"J'ai décidé de me retirer de la course pour un nouveau mandat pour des raisons personnelles. Il s'agit d'une décision difficile pour moi mais qui a été réfléchie contrairement à ce qui a été dit" a-t-elle indiqué balayant ainsi les rumeurs de pressions qu'elle aurait subi pour retirer sa candidature.

"Je resterai à disposition de l'UTICA et fidèle à ses principes" a-t-elle ajouté.

Interrogée par des journalistes après son speech, Wided Bouchamaoui a affirmé qu'elle n'a pas reçue de propositions pour occuper d'autres postes ailleurs et a réitéré qu'elle a pris sa décision de façon souveraine: "Je n'ai pas été victime ni de pressions internes, ni externes".

Revenant sur ce congrès électif de l'UTICA, elle souhaite que "les politiciens s'éloignent de nous" ajoutant que "l'UTICA est unie" mais que "certains partis essayent de faire présenter des listes et faire porter des candidats".

Portée à la tête de l'UTICA depuis 2011, Wided Bouchamaoui quitte donc sa présidence 7 ans après. Elle a réussi à placer l'institution comme acteur incontournable après la révolution. Sa participation au Quartet du dialogue national lui a permis d'obtenir le prix Nobel de la Paix en 2015.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.