La jeune militante palestinienne Ahed Tamimi maintenue en détention jusqu'à son procès

Publication: Mis à jour:
AHED TAMIMI
Palestinian teen Ahed Tamimi enters a military courtroom escorted by Israeli Prison Service personnel at Ofer Prison near the West Bank city of Ramallah, December 28, 2017. REUTERS/Ammar Awad | Ammar Awad / Reuters
Imprimer

JUSTICE - Après plusieurs prolongations de sa détention, un tribunal militaire israélien a tranché ce mercredi: la jeune Ahed Tamimi, figure de proue de la résistance palestinienne, restera en prison jusqu'à son procès.

La décision a été rendue par un juge militaire à la prison d'Ofer en Cisjordanie occupée. La décision de prolonger la détention de Ahed Tamimi jusqu'à son procès implique que la jeune femme, âgée de 16 ans, pourrait potentiellement rester en détention encore des mois. "Je ne vois pas d'autre alternative que d'ordonner qu'elle reste en détention jusqu'à la fin de la procédure", a indiqué le juge militaire. "La gravité des faits dont elle est accusée n'offre pas d'alternative à la détention", a-t-il ajouté.

L'adolescente avait été arrêtée en décembre dernier suite à la publication d'une vidéo devenue virale, la montrant en train de frapper des soldats israéliens avec sa cousine Nour, 20 ans.

Ahed Tamimi avait alors été inculpée le 1er janvier par la justice militaire israélienne. Douze chefs d'accusation, liés à cet incident mais aussi à des faits antérieurs présumés, comme des jets de pierres, ont été retenus contre elle.

La mère d’Ahed, présente dans la vidéo et également arrêtée, est toujours détenue, tandis que sa cousine a été libérée sous caution.

LIRE AUSSI: