Cinq Algériens parmi les personnalités les plus influentes dans le monde arabe (Organisme suisse)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

collage

Cinq Algériens figurent parmi les 112 personnalités les plus influentes dans le monde arabe en 2017, selon une liste établie par le centre de recherche suisse Global Influence. Le militant et politicien Rachid Nekkaz, la romancière Ahlam Mosteghanemi et le podcasteur Anes Tina figurent dans ce liste.

La personnalité algérienne la plus influente dans le monde arabe est l'astrophysicien Nidhal Guessoum, par ailleurs professeur à l'université américaine de Charjah, aux Emirats arabes unis.

Ses recherches ont principalement sur les rayons gamma en astrophysique et ses réflexions scientifiques ont concerné l'astronomie islamique. Il est également l'auteur de plusieurs ouvrages, ayant animé de multiples conférences dans de nombreuses universités. En juin 2003, il a reçu le prix de recherche 2e en sciences, en génie, et l'architecture de son université.

Personnalité algérienne plus influente, Nidhal Guessoum, qui a appelé dans une tribune à un nouvel âge d'or musulman, est 22e au classement arabe.

Selon Global Influence, la romancière Ahlam Mosteghanemi est la deuxième personnalité algérienne plus influente, se classant 36e sur 112 personnalités arabes.

Le politicien et militant Rachid Nekkaz est la 3e personnalité algérienne et 77e arabe plus influente en 2017. Cet organisme suisse cite notamment son militantisme pour la liberté du culte, notamment le port du Hidjab, en France, pour justifier son classement.

Le rappeur Lofti Doube Kanon (de son vrai nom Lotfi Belamri) est la 4e personnalité algérienne et 105e arabe plus influente selon la même source, qui explique ce classement par ses prises de positions politiques et sociales dans ses oeuvres.

Le youtubeur Anes Tina est le 5e Algérien plus influent, classé 111e dans la liste arabe pour avoir abordé les problèmes sociaux et politiques de l'Algérie dans ses vidéos.

Le Global Influence définit un influencer comme une personnalité populaire "au-delà des frontières de leurs domaines respectifs", "affectant la pensée des gens" et "laissant des traces dans leurs communications". Quant au classement, cet organisme explique ainsi avoir eu recours à un logiciel de traitement de data.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.