Selon la HAICA: C'est le Front populaire qui a été le plus présent à la télévision, et Ennahdha à la radio

Publication: Mis à jour:
Imprimer

La Haute autorité indépendante de la communication audio-visuelle (HAICA) vient de dévoiler son rapport concernant le pluralisme politique dans les télévisions et radios tunisiennes au cours de la période du 17 avril au 07 juin 2017.

D’après ses observations, c’est les partis politiques représentés à l’Assemblée qui sont les plus présents dans les chaînes de télévision avec un taux de présence dépassant les 52%. En second lieu se trouve le gouvernement suivi par les partis non représentés à l’Assemblée des Représentants du peuple. Et enfin la présidence qui ferme la marche avec un taux inférieur à 1% du total des interventions politiques.

haica

Quant à la répartition des partis, c’est le Front populaire qui a bénéficié du plus grand temps de parole dans les émissions de télé, talonné par Nidaa Tounes, Ennahdha et Afek Tounes. En effet, les interventions télévisées des membres du Front représentent plus de 18% de l’ensemble des interventions des partis. Concernant les partis qui n’ont pas de représentativité parlementaire, c’est le parti Al Badil qui se trouve en tête de peloton suivi par Tarik Al Moustakbel et Ettakatol.

haica

Concernant les thématiques abordées lors des interventions, elles sont en majorité politiques, suivies par des thématiques économiques, puis la sécurité et le terrorisme. Plus de 20 heures ont été consacrées au volet politique, 16 heures à l’économie et 5 heures aux questions relatives au terrorisme et à la sécurité nationale, démontre le rapport.

Selon la même source, c’est le sujet portant sur l’égalité des sexes qui a été le moins traité par les acteurs politiques durant la période d’observation.

haica

S’agissant de la répartition du temps de parole selon la dimension régionale des thèmes abordés dans les chaînes de télévision tunisiennes, le rapport indique que les sujets à vocation nationale ont été les plus abordés avec 72,31% du temps de parole, suivi de loin, par les sujets relatifs au sud du pays avec seulement 6% du temps de parole. Tandis que les sujets portant sur le nord de la Tunisie sont les moins abordés avec un taux 0,06% du temps de parole.

haica

Le rapport met en relief la forte présence des hommes sur les plateaux télé et les émissions télévisées. Ces derniers accaparent la part du lion avec 87,60 % du temps de parole, contre seulement 12,40 % pour les femmes.

haica

Quant à la nature des interventions, elles sont en majorité des interviews directes sur des plateaux télé (78,18%), suivies par des reportages enregistrés (19,87%) et des interventions téléphoniques ou via skype (1,95%).

haica

En ce qui concerne la présence dans les radios, c’est le gouvernement qui domine le classement avec un taux avoisinant les 47%, suivi par les parlementaires (45,11 %), les partis non représentés dans le parlement (7,82%) et la présidence (0,39%).

haica

S’agissant des interventions des représentants des partis politiques dans les radios, la HAICA indique que c’est le mouvement Ennahdha qui vient en tête avec 18,44% du temps de parole, suivi par Nidaa Tounes (17,10%) et le Front populaire (12,30).

haica

Comme pour les chaînes de télévision, les sujets politiques suscitent le plus d’intérêt dans les radios tunisiennes avec 44,83% du temps d’antenne suivis de l’économie (21,08%) et, loin derrière le terrorisme (7,64%).

haica

Concernant le temps d’antenne accordé aux femmes politiques dans les radios, il ne dépasse pas les 14% contre 86 % pour les hommes, selon la même source.

haica

Ce rapport repose sur une étude menée sur les chaînes de télévision suivantes: Al Wataniya 1 et 2, El Hiwar Ettounsi, Attessia, Nessma et Hannibal, et ce de 18 heures à minuit.

Pour les radios, ces dernières sont la radio nationale, Mosaïque Fm et Shems Fm puisqu’elles couvrent toute la Tunisie, et ce entre 7 heures et 19 heures.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.