Leila Ghandi s'attire les foudres des internautes après un tweet sur "les baisers volés"

Publication: Mis à jour:
LEILA GHANDI
Leila Ghandi s'attire les foudres des internautes après un tweet sur "les baisers volés" | DR
Imprimer

TWITTER - Décidément, la tribune du Monde sur la "liberté d'importuner" les femmes continue de secouer la toile. Dans ce texte, signé par 100 personnalités féminines parmi lesquelles l'actrice française Catherine Deneuve, celles-ci estiment que "le viol est un crime. Mais la drague insistante ou maladroite n'est pas un délit, ni la galanterie une agression machiste".

Une tribune qui a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, parmi lesquelles celle de la journaliste, animatrice et écrivaine marocaine Leila Ghandi. Cette dernière a réagi à la polémique en dénonçant les propos sur les "frotteurs de bus", mais a également défendu celui sur "la drague maladroite":

Un tweet qui n'est pas du goût de nombreux de ses followers, qui ont notamment dénoncé ses propos sur "les baisers volés". Parmi les internautes qui se sont opposés à ce tweet, Betty Lachgar, membre du groupe M.A.L.I (Mouvement alternatif pour les libertés individuelles) et militante féministe:

Face à cette levée de boucliers, Leila Ghandi a tenu à préciser ses propos sur le réseau social:

LIRE AUSSI: