Des artistes africains se mobilisent pour dissuader les migrants clandestins (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

"Bul sank sa bakane bi" ("Ne risque pas ta vie"), c'est le titre de ce clip vidéo entraînant qui réunit une dizaine de personnalités de la musique africaine autour de la chanteuse sénégalaise Counba Gawlo, notamment célèbre pour son tube "Pata pata".

On retrouve d'autres artistes représentant le Sénégal (Fatou Guewel et Adiouza), mais aussi la Côte d'Ivoire (Bétika), la Guinée (Ousmane Bangara), la Gambie (Jalimadi Kanteh), le Benin (Miss Espoir), le Burkina Faso (Will B Black), le Mali (Ousmane Cissé), le Niger (Zara Mouissa) et la Mauritanie (Ewled Leblad).

Il s'agit d'une initiative de l'Organisation Internationale pour les Migrants (OIM) qui s'inscrit dans la campagne "Aware migrants" (Migrants conscients), lancée en 2016 dans le but de sensibiliser les migrants et potentiels migrants aux dangers de la migration.

En 2017, l'OIM comptabilisait 171.635 migrants et réfugiés arrivés en Europe par la mer et plus de 3.116 morts ou disparus dans leur périple.

Le clip tente ainsi de convaincre les populations locales que la migration illégale n'est pas une solution, en exprimant notamment une conscience des problèmes qui peuvent pousser à un désir d'exil comme la précarité, la honte d'affronter sa famille ou le chômage.

"Il veut à tout prix immigrer car la vie est dure chez lui", commence Counba Gawlo avant de poursuivre le refrain:

"Hey mon ami, ne te décourage pas car un jour tout peut changer.
L'éducation est la base alors ne regrette pas.
Tout peut changer un jour.
L'immigration est bien si elle est légale".

Le morceau est aussi l'occasion de redynamiser le patriotisme locale et d'inciter les jeunes africains à s'unir et se battre pour le développement de leur propre territoire malgré les difficultés. On notera ainsi les paroles:

"Reviens pour la patrie!
Reste en Afrique pour la développer,
Reste en Afrique, il n'y a pas mieux qu'ici."

"Reste en Afrique.
Travaille en Afrique.
Construis, bâtis.
L'Afrique t'appartient."

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.