Figuig: un accident mortel à Tendrara provoque la colère des habitants

Publication: Mis à jour:
TENDRARA
Sobh News
Imprimer

FIGUIG - "Ici, à Tendrara (Figuig), les habitants n’en peuvent plus de vivre dans la misère et le mépris. La mort de cet enfant a été la goutte qui a fait déborder le vase". Une militante associative à Figuig estime, dans une déclaration au HuffPost Maroc, que le décès, hier, du jeune Soufiane Zelmat, renversé par un camion près du souk hebdomadaire de la commune, "légitime la colère des habitants". "Dans cette localité, mais aussi dans toute la région, la situation sociale et économique des habitants est lamentable et les autorités locales sont quasi absentes", fustige la militante préférant garder l’anonymat.

Pour elle, l’embrasement populaire n’a pas été une surprise, mais le résultat d’une longue agonie à laquelle survit Tendrara au quotidien. Les habitants ont manifesté leur colère, hier, contre le retard pris par les secours à se déplacer sur les lieux de l’accident qui ont été envahis par une marée humaine emportée par l’émotion.

Les autorités publiques affirment qu’elles ont été contraintes d'intervenir pour faire respecter la loi et permettre l’évacuation de la victime blessée. Et de souligner, dans un communiqué relayé par la MAP, avoir agi de la sorte après qu’un groupe d’individus a délibérément entravé l’intervention des autorités locales et des services de la gendarmerie royale visant à apporter assistance à une personne en danger et son évacuation à l’hôpital.

Ces individus ont, pour les autorités locales, empêché cette assistance d’assurer l’évacuation de la victime encore blessée à ce moment-là par ambulance.

Les services compétents ont ordonné l’ouverture d’une enquête pour déterminer les circonstances de cet incident ainsi que les suites juridiques appropriées à l’encontre de toute personne formellement impliquée dans l’obstruction de l’intervention des autorités publiques et l’entrave de leur action visant à apporter assistance à personne en danger.

Aux funérailles de Soufiane, ce vendredi après-midi, des manifestations se sont déroulées et ont été marquées par la participation d’élèves de l’établissement scolaire où était inscrite la victime, rapporte le site d’information alaoual.com. Ce dernier, qui partage une vidéo de Sobh News, ajoute que les forces de l’ordre ont encerclé l’établissement scolaire.

LIRE AUSSI: