Israël bombarde en Syrie, l'armée syrienne riposte

Publication: Mis à jour:
BOMBARDEMENTS EN SYRIE
Realistic fiery explosion busting over a black background | michalz86 via Getty Images
Imprimer

Une fois de plus l'armée israélienne a violé l'espace aérien syrien et mené plusieurs frappes aériennes et des tirs de missiles près de Damas, entraînant des dégâts matériels aux alentours d'une position militaire, a annoncé mardi un communiqué militaire syrien.

Depuis le début en 2011 du conflit en Syrie, Israël a mené plusieurs raids contre l'armée syrienne prétextant intercepter l'armement destiné au mouvement de résistance Hezbollah.

Les bombardements dans la nuit de lundi à mardi ont visé des dépôts d'armes de l'armée syrienne et du Hezbollah, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) basé à Londres.

L'armée syrienne indique avoir "touché" un avion israélien et "repoussé trois agressions israéliennes sur des positions militaires dans la région de Qoutayfé", au nord-est de Damas, selon l'agence officielle Sana.

Les frappes ont entraîné "des explosions successives et des incendies, causant des dégâts matériels" dans les dépôts de l'armée syrienne et du Hezbollah, où sont notamment entreposés des missiles sol-sol, indique encore l'ONG basée à Londres.

L'Etat hébreu a tiré deux missiles sol-sol depuis le Golan occupé, mais l'armée syrienne a dit mardi les avoir interceptés, selon un communiqué. L'aviation israélienne a par ailleurs tiré "quatre roquettes". Une a été détruite par la défense antiaérienne syrienne, mais "le reste est tombé près d'une position militaire, causant des dégâts matériels", selon le même texte.

Israël et la Syrie sont officiellement en état de guerre depuis des dizaines d'années. Israël occupe depuis 1967 plus de 1.200 km2 du plateau du Golan, qu'il a annexés, une décision non reconnue la communauté internationale. Environ 510 km2 restent sous contrôle syrien.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.
Loading...