Le ministre de la santé réitère son engagement à trouver des solutions aux revendications des médecins résidents

Publication: Mis à jour:
26552795_10156362395174271_2073542240_N
HuffPost Algérie
Imprimer

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui a réitéré, dimanche à Alger, son engagement à trouver des solutions aux revendications des médecins résidents dans le cadre d'un "dialogue responsable et constructif", rapporte l'APS.

Dans une déclaration à la presse à l'issue de la présentation du bilan des activités budgétaires de son secteur pour l'année 2015 devant la commission des Finances et du budget à l'Assemblée populaire nationale (APN), le ministre a précisé que les "portes demeurent ouvertes aux médecins résidents", ajoutant que "ce dossier sera pris en charge" et que "tous les points concernant le secteur de la santé ont été pris en charge".

"Nous tenterons de trouver les solutions idoines à tous les problèmes dans le cadre d'un dialogue objectif, constructif et responsable", a-t-il soutenu.

Les revendications soulevées par les médecins résidents sont principalement liées aux œuvres sociales, au service militaire et au Service civil.

S'agissant de la revendication relative à la révision du service civil, M. Hasbellaoui a estimé que dernier était "plus qu'essentiel", mettant en exergue l'importance de son "adaptation et de son développement à travers l'amélioration des conditions de travail et de la qualité de l'aspect technique ainsi que la dotation en équipements médicaux pour une meilleure prise en charge des malades".

Le ministre a rappelé que le la nouvelle loi sur la santé "contribuera à l'amélioration et au développement de ce service", réitérant son "engagement à l'amélioration et à la promotion de la gestion des établissements hospitaliers pour fournir aux malades une prestation sanitaire de qualité".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.