Mabrouk Korchid affirme être étonné: "Les hausses (des taxes) concernent les riches, et c'est les pauvres qui protestent"

Publication: Mis à jour:
FVF
Facebook/Mabrouk Korchid
Imprimer

En marge d'un déplacement à Kasserine, le ministre du domaine de l'État et des affaires foncières Mabrouk Korchid, a indiqué ne pas comprendre pourquoi les pauvres protestent contre la hausse des prix.

Affirmant avoir prévu les protestations du mois de janvier, le ministre indique néanmoins être interloqué: "Je suis étonné. Les hausses (des taxes) concernent les riches et c'est les pauvres qui protestent".

"Cette loi des finances se penche plutôt en faveur des pauvres et de la classe moyenne" a-t-il affirmé ajoutant que les hausses ont surtout concerné les produits de luxe comme "le maquillage et les produits de beautés importés".

"Quant aux produits de première nécessité, qui sont les produits alimentaires, ils n'ont connu aucune hausse. Idem pour les produits de construction tunisiens. Tous les produits qu'utilisent les pauvres et la classe moyenne, n'ont pas été augmenté." a ajouté Mabrouk Korchid.

"Il y a eu certes une petite hausse sur le prix de l'alcool, mais le pain, nous ne l'avons pas augmenté. Quelle est la seule chose que l'on a augmenté? C'est le carburant, que nous avons majoré de 50 millimes, puisque la bourse des carburants n'est pas entre les mains de l'État tunisien" a-t-il conclu.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.