A Ghardaïa, les autorités veulent faire de Yennayer un symbole de réconciliation entre les Algériens

Publication: Mis à jour:
GHARDAIA
Photo ©Tan Yilmaz via Getty Images
Imprimer

C’est Ghardaïa, capitale du M’Zab algérien que les autorités, à travers le Haut Commissariat à l'amazighité (HCA), ont choisie pour lancer le programme des festivités officielles de Yennayer.

La décision du président Abdelaziz Bouteflika de consacrer à partir de cette année Yennayer, fête du nouvel an berbère, fête nationale, a été mise en pratique par la programmation d’une série de cérémonies officielles et festivités célébrant l’identité amazighe des Algériens.

Ghardaïa et toute la région du M’Zab avait connu au courant des dernières années de grandes tensions et des affrontements sanglants, notamment en 2015. Le choix des autorités de lancer le programme de festivités nationales en commençant par Ghardaïa souligne, selon l’APS, la volonté des autorités de “faire de Yennayer un symbole de réconciliation et de retrouvailles entre les Algériens”.

Les activités artistiques et culturelles célébrant officiellement Yennayer ont donc commencee samedi en présence du secrétaire général du Haut commissariat à l'amazighité (HCA), des autorités locales de Ghardaïa et El Menea.

"La célébration officielle de Yennayer symbolise l’attachement et la cohésion du peuple algérien avec son identité et ses origines", a indiqué Si El-Hachemi Assad lors de la cérémonie du coup d’envoi des manifestations pour fêter Yennayer 2968, tenue à la salle de conférence de la wilaya.

"Cette fête nationale constitue une des constantes de l’identité nationale et un patrimoine qui puise ses origines dans notre civilisation ancestrale dont doit être fière chaque Algérien", a ajouté M. Assad.

"La mobilisation exceptionnelle pour fêter Yennayer cette année dénote du réveil identitaire dans notre pays où les Algériens veulent se réconcilier avec leur histoire et leur origine", a-t-il indiqué.
Au programme des festivités figurent des expositions de l’art culinaire traditionnel des différentes régions du pays, ainsi que des divers produits de l’artisanat.

Des conférences et tables rondes autour de la dimension nationale de Yennayer et des animations artistiques des différentes régions du pays seront organisées durant cette période allant du 6 au 15 janvier.

Le 1er Yennayer correspond annuellement au 12 janvier, mais il est célébré à Ghardaia le 6 janvier avec des rites symbolisant la joie, la fertilité et la solidarité.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.