Comment lire plus cette année

Publication: Mis à jour:
READING
LeoPatrizi via Getty Images
Imprimer

LIVRES - "Retrouver le plaisir de la lecture". "Lire plus de livres"... Cela fait peut-être partie de la liste de vos bonnes résolutions en ce début d'année aux côtés des populaires "faire du sport" et "passer moins de temps devant les écrans".

Comment se remettre à la lecture et tenir cette promesse faite à soi-même? Nous avons demandé aux membres de notre club de lecture ("Tu l'as lu?"). Ces grands lecteurs ont trouvé des méthodes différentes pour faire de la place aux livres dans leur quotidien.

Voici leurs conseils.

Commencer par des livres légers

"Pour se remettre à la lecture, il faut opter pour des livres 'légers', qui mettent de bonne humeur, recommande Abir. Si on a déjà du mal à lire, un livre avec un sujet triste ou qui nécessite trop de concentration va vite faire décrocher quelqu'un de très peu motivé au départ."

Pour commencer, cette lectrice recommande "des romans graphiques par exemple ou des auteurs comme Douglas Kennedy".

belfond kennedy

"Il faut y aller mollo et dans la détente. Rien ne presse, rassure Gaétan. Reprenez, s'il le faut, la liste de vos livres lus et de vos auteurs coups de cœur. Si on a adoré, par exemple, Ajar, Atwood ou Baricco, allons-y avec ceux-là d'abord. De là, il n'y a qu'un pas pour s'aventurer du côté des Goncourt."

Alors que certains se forcent à lire les classiques, Clémentine conseille de lire "ce qui nous plait, tout simplement". "Que ce soit des livres jeunesse, des thrillers, des BD, peu importe." Pour elle, la lecture, c'est une affaire de plaisir avant tout.

Faire un challenge lecture

Pour lire plus, certains se tournent vers des défis lecture. C'est le cas de Stéphanie, membre du club, qui a suivi un challenge lecture trouvé sur Pinterest. "J'avais 60 points à valider sur l'année 2017! Ça m'a permis de sortir de ma zone de confort et de puiser dans ma grosse 'pile à lire'. Je pense réitérer l'expérience pour 2018."

Pour réussir son défi, Stéphanie n'a pas lu 60 livres. Mais elle a dû trouver des livres qui cochaient plusieurs cases à la fois! "Il y a tout un travail de recherche, mais c'est motivant et ça permet de changer des lectures habituelles", explique-t-elle.

D'autres préféreront peut-être se fixer un objectif de lecture. C'est par exemple ce que proposent certains sites et applications dédiés à la lecture. "J'utilise GOODREADS sur mobile, confie Abir. On se fixe un nombre de lire à lire sur une année, et ce défi peut évoluer à volonté. J'avais commencé avec 25 livres, j'ai progressivement augmenté jusqu'à 80. C'est très motivant!"

gooreads

Faire partie d'un club de lecture

Pour d'autres, le déclic a eu lieu en entrant dans un "club de lecture". Il y a celui du HuffPost C'est la vie qui a lieu essentiellement sur Facebook, mais il en existe bien d'autres, avec des rencontres à la clé.

Grâce à ça, Sylvette dit lire au moins un livre par mois. Haddouchi, deux. Dans certains clubs, le livre est imposé. Dans d'autres, chacun lit ce qu'il veut en fonction d'un thème. C'est le cas de celui de Nathalie: "Nous choisissons des thèmes pour l'année, ce qui permet de lire ce que l'on veut à condition que ça soit lié aux différents thèmes. Pas de livre obligatoire donc, ça facilite la lecture plaisir!"

Pour Soumaya, le plus du "club de lecture", c'est la surprise. "Cela vous incite à lire des livres que vous n'allez pas forcément choisir... souvent de belles découvertes!"

Éloigner son téléphone

Lire plus va de pair avec une autre résolution: s'éloigner des écrans. Pour faire de la place à la lecture, il faut "déconnecter" conseillent tous les grands lecteurs.

"Il faut éteindre son téléphone et s'éloigner des écrans!", préconise Véronique. Arrêtez de faire défiler votre flux Instagram, de lire vos mails ou de regarder un énième épisode de série en streaming, "allez plus tôt au lit avec votre bouquin", recommande Delphine.

Tous les quarts d'heure perdus à divaguer sur nos smartphones peuvent être consacrés à la lecture de quelques pages. Le soir ou dès le matin. Chez vous, comme dans les transports. Notre smartphone n'est jamais loin. Faisons de même avec bouquin ou liseuse. "Il faut toujours avoir un livre sur soi", suggère Ariane.

LIRE AUSSI: