Cinq nouvelles lignes de chemin de fer de transport de voyageurs seront ouvertes dans la région de Constantine

Publication: Mis à jour:
CONSTANTINE ALGERIA
ALGERIA - MAY 05: The Sidi Rached bridge, 1908-1912, Constantine. Algeria, 20th century. (Photo by DeAgostini/Getty Images) | DEA / ARCHIVIO J. LANGE via Getty Images
Imprimer

Cinq (5) nouvelles lignes de chemin de fer de transport de voyageurs seront ouvertes dans la région de Constantine, dans le cadre du plan de transport de la direction régionale de la société nationale des transports ferroviaires (SNTF) de Constantine, a affirmé le directeur adjoint à la direction régionale de cette société, Nabil Daâs.

Ce même responsable a indiqué à l’APS qu’il s’agit des lignes Touggourt-Alger, Constantine-Annaba, Ain M’lila (Oum El Bouaghi)-Tébessa et Jijel-Constantine, en plus de la remise en service de la ligne Batna-Alger, et ce après un arrêt de près d’une année. M. Daâs a également fait savoir que cette mesure vise notamment à faciliter les déplacements des citoyens et à assurer la continuité du transport tout au long de l’année, ainsi que le renforcement des capacités de l’entreprise en matière de transport de passagers.

Dans ce même contexte, il a également précisé que "l’ouverture de nouvelles lignes permet de garantir de meilleures prestations aux passagers, grâce à un plus grand nombre de trains et à l’acquisition d’équipements modernes", soulignant que cette opération évolue dans la bonne direction au niveau des dirigeants de l’entreprise.

Cette même source a ajouté, en outre, que ces nouvelles lignes viendront s’ajouter aux lignes déjà existantes, à savoir Constantine-Biskra et Constantine-Alger, en plus du train-couchette, qui relie Annaba à Alger en passant par Constantine, contribuant à améliorer la qualité des services proposés aux voyageurs, essentiellement en termes de confort, de sécurité et de rapidité.

Après avoir évoqué les facilitations et les efforts déployés pour moderniser le transport ferroviaire, le même responsable a expliqué que jusqu’à la fin du mois de novembre dernier, 462 216 passagers ont emprunté les trains suburbain et interurbain et les longues lignes, indiquant que ce chiffre n’est pas très loin de celui réalisé au cours de l’année 2016, qui était de l’ordre de 528 992 passagers.