Merzouga: La wilaya dément l'attaque avortée d'un camp de touristes dans le désert

Publication: Mis à jour:
DESERT MERZOUGA
Merzouga: La wilaya dément l'attaque avortée d'un camp de touristes dans le désert | GavinD via Getty Images
Imprimer

DÉMENTI - La wilaya de la région Draâ-Tafilalet a démenti, mercredi 3 janvier, l'attaque avortée d'un camp de touristes dans le désert.

Cette mise au point fait suite à la publication d'un article dans le quotidien arabophone Al Akhbar, repris par certains médias en ligne, selon lequel cinq individus "extrémistes" auraient tenté d'attaquer un campement touristique à Merzouga dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, arrêtés juste à temps par les gendarmes.

"Les festivités organisées dans la région de Merzouga, relevant du cercle de Rissani, à l'occasion du nouvel an se sont déroulées dans des conditions normales et aucun incident n'a été enregistré", indique la wilaya dans une mise au point parvenue à l'agence MAP.

Selon l'article d'Al Akhbar, cinq hommes auraient été appréhendés aux abords du complexe touristique alors qu'ils s'apprêtaient à attaquer les tentes où se trouvaient des touristes de diverses nationalités.

La gendarmerie aurait alors coupé le courant électrique pour éviter la panique en justifiant cela par une panne des générateurs, et les gérants du complexe auraient expliqué aux touristes que la présence des gendarmes "rentrait dans le cadre des tâches routinières menées dans la région", rapporte H24.

Des informations qualifiés d'"allégations" et de "contrevérités infondées" par la wilaya, qui souligne que tous les éléments de l'article "relèvent du mensonge, de la désinformation et de la prétention de faits qui ne se sont jamais produits sur le terrain".

La même source précise que les festivités organisées cette année dans la région de Merzouga se sont déroulées, au contraire, "dans des conditions normales, marquées par des mesures de sécurité drastiques", et qu'"aucun incident n'a été signalé".

LIRE AUSSI: