"Dar Alaïa": La demeure tunisienne d'Azzedine Alaïa accueille sa première exposition, celle de l'artiste Christoph Von Weyhe (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
DC
Anissa Mahdaoui
Imprimer

Après l'annonce de la poursuite des activités de la maison Alaïa et de plusieurs événements hommages, le créateur tunisien est encore au cœur de l'actualité cette semaine, cette fois dans sa Tunisie natale.

La maison du grand couturier à Sidi Bou Saïd, "Dar Alaïa", accueille en effet depuis quelques jours une exposition de l'artiste Christoph Von Weyhe qui fut le compagnon d'Azzedine Alaïa. Cette dernière a été initiée par l'association Azzedine Alaïa – elle-même fondée par Christoph Von Weyle et Montasser Alaïa, neveu d'Azzedine – qui prévoit d'autres visites dans le lieu.

À l'image de l'homme auquel elle rend hommage, son inauguration a eu lieu de manière très discrète, le 29 décembre dernier. L'événement qui se poursuivra jusqu'au 25 mars prochain présente une vingtaine d'œuvres, dessins, aquarelles, gouaches et peintures sur toile, réalisées par le plasticien allemand entre 1965 et 2017.

Christoph Von Weyhe est né en 1937 à Halle en Allemagne, il fait la rencontre d'Azzedine en 1959 chez la comtesse de Blégiers à Paris, qui prêtait une chambre au jeune tunisien en échanges de travaux de couture et de la garde de ses enfants. C'est le début d'une grande complicité, on devra notamment par la suite à Christoph Von Weyhe le logo de l'étiquette de la première collection Alaïa.

Diplômé de l'École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris en 1961, Von Weyhe vit et travaille dans la capitale française et réalise de nombreux séjours à Hambourg où il a passé sa jeunesse. Le port de Hambourg demeure d'ailleurs au cœur de ses représentations qu'il réalise sur le vif avant de les retravailler dans son atelier parisien.

Déployée sur les étages de la résidence tunisienne du couturier surplombant la mer, l'exposition rend compte de l'influence créative perpétuelle entre les deux esthètes.

On retrouve ainsi, deux robes en taffetas de soie, réalisées pour la collection Azzedine Alaïa été 1986, et dont les motifs imprimés ont été dessinés par Christoph Von Weyle, ou encore une aquarelle réalisée en 1973 représentant Azzedine dans un train de Paris à Hambourg.

Le HuffPost Tunisie vous propose un aperçu en images de cette exposition inédite.

dc

fve

fcd

rz

fdez

fvd

fv

fddz

fcds

fds

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.