Les ministères de l'Intérieur, des Transports, de la Poste aussi travailleront en langue amazighe

Publication: Mis à jour:
AMAZIGH LANGUAGE
TO GO WITH AFP STORY BY OMAR BROUSKY- A school teacher helps a pupil reads a text in Amazigh, an ancient tongue, on September 27, 2010 in Rabat. The Amazigh language was first introduced in elementary classes in 2004 after Moroccan King Mohammed VI set up a Royal Institute for the Amazigh language (IRCAM) to promote Berber language and culture. AFP PHOTO ABDELHAK SENNA (Photo credit should read ABDELHAK SENNA/AFP/Getty Images) | ABDELHAK SENNA via Getty Images
Imprimer

Le Secrétaire général du Haut commissariat à l’Amazighité (HCA), Si Hachemi Assad, a affirmé dimanche à Adrar que plusieurs ministères devront établir des documents en langue amazighe.

"Il s’agit des documents des ministères de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire (MICLAT), des Ressources en eau (RE), de l’Energie, des Transports, de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique qui auront à établir des documents en caractères et terminologies amazighs", a déclaré à l’APS le SG du HCA.

Si Hachemi Assad a effectué, en compagnie d’une délégation composée d’universitaires, une visite au centre des manuscrits dans la ville d’Adrar, dans le cadre des activités commémoratives du centenaire de l’auteur et chercheur Mouloud Mammeri.

"Cette visite vise à trouver les opportunités de partenariat entre le HCA et le centre en vue d’une éventuelle reproduction de ces manuscrits, d’échanger certains documents et archives ayant trait au patrimoine amazigh", a-t-il expliqué.

"Ces actions s’inscrivent au titre de la mise en oeuvre des décisions historiques prises par le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, pour la promotion de l’amazighité", a-t-il souligné.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.