Tensions en Iran: deux personnes tuées lors d'affrontements à Doroud

Publication: Mis à jour:
IRAN DECEMBER 2017
Des manifestants à Téhéran, Iran, 30 décembre 2017. | Social Media / Reuters
Imprimer

IRAN - Deux personnes ont été tuées lors d'affrontements en Iran dans la ville de Doroud (ouest) samedi soir, a indiqué le vice-gouverneur de la province de Lorestan, Habibollah Khojastehpour.

"Il y a eu une manifestation illégale samedi soir et un certain nombre de personnes sont descendues dans la rue et (...) malheureusement, deux citoyens ont été tués dans les affrontements", a déclaré Khojastehpour à la télévision d'Etat.

Il a, par ailleurs, indiqué que leur objectif était de "mettre fin pacifiquement aux protestations mais en raison de la présence de certains individus et groupes, cet incident s'est produit et deux personnes ont été tuées".

Le ministre iranien de l'Intérieur, Abdolreza Rahmani Fazli, a pour sa part mis en garde dimanche matin ceux qui "utilisent la violence et créent du désordre" après une nouvelle nuit de violence à travers le pays.

Depuis jeudi, d'importantes manifestations contre le gouvernement du président Hassan Rohani ont lieu dans de nombreuses villes d'Iran. Les manifestants dénoncent notamment la situation économique du pays et la corruption.

Samedi, des centaines d'étudiants ont manifesté devant l'université de Téhéran, rapidement dispersés par la police antiémeute. Jeudi, plus de cinquante personnes ont été arrêtées à Machhad, deuxième ville d'Iran, lors de manifestations de protestation contre la montée des prix.

C'est la plus importante vague de manifestations dans le pays depuis 2009 où les opposants à la réélection de l'ancien président iranien Mahmoud Ahmadinejad étaient descendus en masse dans les rues.

LIRE AUSSI: