Les informations sur une éventuelle hausse des prix des bonbonnes de gaz sont "infondées" selon Daoudi

Publication: Mis à jour:
Imprimer

GAZ BUTANE - Le ministre délégué chargé des affaires générales et de la gouvernance, Lahcen Daoudi, a démenti, dimanche 31 décembre, toute hausse des prix des bonbonnes de gaz, affirmant que les informations circulant sur ce sujet sont "infondées".

Dans une déclaration à la MAP, le ministre a assuré que "le gouvernement continuera à subventionner le gaz butane, le sucre et la farine à travers le système de compensation, en vue de protéger le pouvoir d'achat des citoyens".

Le ministre a qualifié de "rumeurs" ces informations dont les auteurs visent "à créer un sentiment de panique chez les citoyens et une tension sociale, et à perturber l’action du gouvernement".

Début novembre, le ministre avait déjà prévenu que butane, sucre et farine ne connaîtraient pas de hausse de prix en 2018, comme le laissait entendre le gouvernement sortant. Le projet de loi de finances 2018 a en effet prévu une dotation de 13 milliards de dirhams pour soutenir les prix de ces trois denrées.

Selon le rapport périodique de la caisse de compensation du mois d’octobre, la charge de compensation globale pour le gaz butane de l’année 2017 a enregistré une augmentation de 41% par rapport à l’année 2016.

LIRE AUSSI: