Augmentations "symboliques" dans la tarification des transports à partir du 10 janvier

Publication: Mis à jour:
PHOTO2
DR
Imprimer

Le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane, a affirmé samedi à Alger, que les augmentations dans la tarification des transports ne seront pas "excessives mais symboliques" et seront applicables à partir du 10 janvier 2018.

Lors d'une réunion avec des représentants de syndicats des opérateurs du transport collectif des voyageurs urbains et suburbain et des représentants des syndicats de taxieurs, organisée au siège du ministère, M. Zaalane a précisé que "ces augmentations sont symboliques et n'auront aucun impact sur le pouvoir d'achat du citoyen", ajoutant que "cette mesure tient compte des intérêts des transporteurs et sera appliquée à partir de 10 janvier prochain ".

Cette mesure intervient après une série de rencontres du groupe de travail composé de la Direction centrale du ministère des Travaux publics et des Transports, et des représentants du syndicat des chauffeurs de taxis et des opérateurs du transport collectif des voyageurs urbain et suburbain en vue d'examiner l'impact de la hausse du prix des carburants sur la tarification des transports collectifs.

Après un débat entre l'ensemble des parties, il a été ainsi convenu d'ajustements symboliques des tarifs relatifs à tous les modes de transport, en tenant compte du pouvoir d'achat des usagers du transport public collectif.

A ce propos, le ministre a salué le sens de responsabilité des représentants des syndicats qui ont fait prévaloir l'intérêt du citoyen, ajoutant que le ministère demeure "engagé à poursuivre l'action commune en vue d'améliorer leurs conditions de travail et de les accompagner dans leurs efforts d'amélioration de leurs prestations".

Lors de cette réunion, M. Zaalane a appelé à la tenue d'une réunion qui regroupera des représentants du secteur des transports avec les directions de wilaya des transports au cours des deux prochains jours pour les tenir informés de ce qui a été décidé lors de la réunion de samedi aujourd'hui.

Le ministre a, par ailleurs, fait savoir que des rencontres périodiques seront organisées, en 2018, au niveau du ministère des Travaux publics et des Transports, avec les directions de wilaya des transports, et ce, en vue d'examiner les préoccupations des représentants des syndicats du secteur.

La rencontre a été marquée par la présence de représentants de la direction du transport urbain du ministère des Travaux publics et des Transports, des représentants des transporteurs (taxis, transport urbain et inter wilayas) et des représentants de la Fédération nationale de transport des voyageurs et des marchandises.

M. Zaalane avait annoncé, jeudi dernier, lors de sa visite de travail dans la wilaya de Mostaganem, l'augmentation du prix des transports, sans toutefois, fixer la date.

Il a affirmé que "cette décision tient compte du pouvoir d’achat du citoyen et de l’intérêt des transporteurs comme les coûts de la maintenance et du carburant"

Le ministre a indiqué que les réunions tenues au mois de décembre courant avec les syndicats et associations représentant différents transporteurs se sont déroulées "dans un climat empreint de responsabilité ce qui a permis d'aboutir à une solution consensuelle qui n’aura pas d'incidence sur le citoyen".

M. Zaalane a indiqué que les transporteurs ont fait montre de compréhension face à la situation et à la conjoncture, en contrepartie d’un accompagnement et de mesures incitatives garantis par l'Etat au profit de cette catégorie comme la non création de nouvelles lignes.

Lors de ces réunions avec les transporteurs, "plusieurs revendications professionnelles ont été satisfaites qui permettront de préserver une tarification raisonnable", a-t-il ajouté.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.