La DGSN dément les accusations de torture d'un Marocain à Imzouren

Publication: Mis à jour:
DGSN
MAP
Imprimer

RÉSEAUX SOCIAUX - La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a démenti catégoriquement "les allégations mensongères publiées sur une page de Facebook au sujet d'une photo d'un enfant de la ville de Kirkouk (Irak) avec des contusions et des traumatismes sur différentes parties de son corps, prétendant qu'il s'agit d'un enfant marocain torturé à la ville d'Imzouren" dans une mise au point reprise par la MAP.

En effet depuis quelques heure une photo montrant un jeune garçon au corps tuméfié entrain d'être ausculté par un médecin circule sur les réseaux sociaux.

La DGSN a assuré de son côté que les investigations menées par les services de la Sûreté nationale, ont permis de déduire qu'il s’agit bien d’un détournement flagrant d’une photo prise en dehors du Maroc et qui acte des violences perpétrées à l'encontre d'un mineur étranger par les membres de sa famille.

"Cette photo", a précisé la DGSN, "a été publiée sur le réseau internet depuis octobre 2014, avant que certaines personnes ou parties ne la republient frauduleusement comme étant une photo d’un enfant marocain".

La DGSN a également affirmé avoir informé les autorités judiciaires compétentes de ces faits pour l’ouverture d’une enquête à ce sujet et l’arrestation des personnes impliquées dans ces actes criminels de diffamation et de dénonciation de crimes fictifs.

LIRE AUSSI: