D'autres compagnies prendront en charge ceux qui ont pris des billets Emirates à destination de la Tunisie affirme le président de la Fédération Tunisienne des Agences de Voyages

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Le président de la Fédération Tunisienne des Agences de Voyages Mohamed Ali Toumi a affirmé lundi sur les ondes de la radio Mosaïque Fm que la compagnie Emirates s'est engagée a prendre en charge un rerooting pour les personnes qui doivent voyager à destination de la Tunisie et qui ont pris un billet Emirates.

Ce rerooting sera assuré par 3 compagnies: "Il s'agit en l'occurrence de la compagnie qatarie, de la compagnie turque et enfin de la compagnie jordanienne" a-t-il indiqué ajoutant que l'escale ne se fera pas aux Émirats et que toute l'opération du rerooting sera à la charge de la compagnie aérienne émirienne.

Quant aux Tunisiens qui se trouvent à Dubaï qui ont leur billet d'avion Emirates et qui souhaitent rentrer en Tunisie, "cela pose un problème" reconnait Mohamed Ali Toumi.

Quant à ceux qui n'ont pas encore de billet, "ils peuvent prendre une autre compagnie via un autre trajet" a-t-il ajouté expliquant que Tunisair ne dessert plus les Émirats depuis longtemps et que le seul vol direct se fait via la compagnie Emirates.

Le ministère du Transport tunisien a indiqué dimanche dans un communiqué publié sur sa page Facebook, interdire à la compagnie émiratienne Emirates d'exercer sur le territoire tunisien. Cela concernera aussi bien les vols à destination de Tunis que ceux au départs de Tunis.

Cette décision intervient en réaction à l'interdiction faite vendredi par les Emirats Arabes Unis d'interdire l'entrée des citoyennes tunisiennes sur leur territoire. Après quelques atermoiements la compagnie Emirates avait indiqué lever cette interdiction. En réalité, plusieurs tunisiennes étaient toujours bloquées dans les aéroports samedi et dimanche.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.