Journées du court-métrage d'Annaba: ‘'Ahadtek'' décroche le 1er prix

Publication: Mis à jour:
25659718_2029054220712448_1694134956943568760_N
dr
Imprimer

Le court-métrage ‘’Ahadtek’’ (Je te promets) du réalisateur Mohamed Yarka de Béjaïa a décroché, dimanche, le premier prix de la première édition des journées du court-métrage d’Annaba, indique l'APS.

D’une durée de 17 minutes, le film évoque le droit des femmes à déterminer leur avenir à travers l'histoire de Baya, résidant dans un village de Béjaïa et qui a été contrainte de quitter l'école et de s'occuper de tâches familiales.

Ce film aborde le destin inéluctable de la femme à travers la promesse faite par un frère à sa sœur, l’assurant de la laisser se rendre en ville et de réaliser le rêve de sa vie, après avoir réussi ses études, mais au fil du temps et des tourments, le rêve de Baya se dissipe, tandis que son frère s’enferme dans ses souvenirs et sa repentance pour ne pas avoir respecté sa promesse.

Produit et tourné dans la région de Bejaia, en 2016, ce film en tamazight, a remporté neuf prix nationaux et internationaux.

Par ailleurs, le second prix du festival, abrité par la maison de la culture Mohamed Boudiaf, a été décerné au court métrage ‘’Jissr ila El hayet’’ de Mohcène Adel de Constantine, tandis que le troisième prix a été obtenu par le jeune réalisateur Abderrahmane Harath d'Annaba pour son court-métrage ‘’Assef’’.

Ces journées du court-métrage d’Annaba, organisées par la maison de la culture Mohamed Boudiaf, ont vu la participation de 15 courts métrages, dont dix films ont concouru lors de cette manifestation.

La première édition de ces journées cinématographiques, réunissant des amateurs du 7 ème art, des cinéastes amateurs et de jeunes professionnels, a remporté un grand succès auprès du public.

En plus des courts métrages en compétition, le deuxième et dernier jour de cet événement ont vu la projection de cinq films hors-concours, dont "Abwab Essalem’’ de Faouzi Dilmi, "Cartouna" de l'atelier de la maison de la culture audiovisuelle d’Annaba, en sus d’un film de dessins animés intitulé ‘’El Ana’’ de Mehdi Mokrani d'Annaba.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.