Les oeuvres de Tayeb Saddiki aux enchères à Marrakech

Publication: Mis à jour:
TAYEB SADDIKI
DR
Imprimer

ENCHÈRES - Les amateurs et les collectionneurs ont pu découvrir, pour la première fois, des œuvres calligraphiques du célèbre homme de théâtre, comédien, dramaturge, écrivain, artiste peintre et calligraphe marocain, Tayeb Saddiki, décédé en 2016.

Quelque 21 œuvres artistiques signées par l'artiste ont été vendues aux enchères, hier, à Marrakech par la maison Mazad et Art qui a voulu ainsi rendre hommage à l'homme d'art marocain. "Nous concrétisons cet hommage par la vente de ces œuvres calligraphiques parfois très simple et d’autres fois frôlant un surréalisme particulier", a indiqué Chokri Bentaouit, président fondateur de cette maison de vente aux enchères de tableaux et objets d'art dans une déclaration à la MAP.

Mais Tayeb Saddiki n'était pas le seul artiste représenté puisque la vente aux enchères a proposé pas moins de 120 tableaux et objets d'art de plusieurs artistes marocains et internationaux. C'est le cas notamment du tableau intitulé "Jour de fête dans un Riad de Fès" de l’artiste Meriem Mezian (1930-2009), l’une des figures féminines de la peinture marocaine et l’une des premières femmes arabes à avoir exposé ses œuvres.

Les amateurs d’art les collectionneurs ont également pu découvrir un tableau de Stuart Church (1931-2013), artiste-peintre américain qui s'est installé à Tanger dans les années 60. D’autres œuvres ont été proposées durant cette vente aux enchères d’artistes de renommée tels que Abderrahman Rahoule, Moa Bennani, Rachid Ouettassi, Chaibia Tallal (1929-2004), Jilali Gharbaoui (1930-1971), Mahi Binebine, Antoni Tapies (1923-2012), Ahmed Cherkaoui (1934-1967), Mohamed Melihi, Mohamed Tabal, Mahjoubi Aherdane et Fatna Gbouri (1924-2012).

À noter que Mazad et Art a dédié les revenus de vente de certaines œuvres à l’Association pour la préservation des arts de la broderie de Salé qui milite pour la conservation et la valorisation du patrimoine culturel marocain. Elle œuvre également à l’amélioration des conditions sociales des jeunes par le biais de la formation et l’insertion socioprofessionnelle en leur facilitant l’accès au marché de l’emploi.

LIRE AUSSI: