Ouyahia: "Tout ce qui se dit au sujet de Tamazight est une manœuvre démagogique"

Publication: Mis à jour:
AHMED OUYAHIA
Ahmed Ouyahia, leader of Rally for National Democracy (RND), gives a speech during a parliamentary election campaign in Algiers, Algeria April 29, 2017. Picture taken April 29, 2017. REUTERS/Ramzi Boudina | Ramzi Boudina / Reuters
Imprimer

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a indiqué, samedi à Alger, que tout ce qui se dit au sujet de Tamazight est une "manœuvre démagogique" visant à semer l'anarchie au niveau d'une région bien connue du pays.

"Je saisis cette occasion pour m’exprimer sur ce qui se dit au sujet Tamazight. Nous avons vécu une manœuvre démagogique, pour ne pas dire plus, au niveau du Parlement", a déclaré M. Ouyahia à la presse en marge de la réunion de la Tripartite consacrée à la signature de la Charte sur le partenariat public-privé.

M. Ouyahia a fait remarquer que les auteurs de cette manœuvre, en manipulant les citoyens, en particulier les étudiants, voulaient "semer l’anarchie dans une région bien connue du pays", assurant que Tamazight "est consacrée par la Constitution et elle est enseignée dans 38 wilayas du pays".

Le Premier ministre en veut pour preuve que Tamazight est enseignée dans les cycles de l'enseignement moyen et secondaire et fait l'objet d'examens du BEM et du Baccalauréat. "Elle est aussi enseignée dans sept universités (licence et LMD) en plus de 10 centres de recherche universitaire qui lui sont consacrés", a précisé M. Ouyahia.

"Ceux qui prétendent que l’Etat a oublié Tamazight sont en train de mentir au peuple. Ils veulent semer l’anarchie et emprunter d’autres chemins pour allumer un brasier en manipulant les habitants des wilayas de Tizi Ouzou, Bouira et Bejaia".

"Ce sont là les informations que nous voulons transmettre à l’opinion publique pour qu'elle soit éclairée sur cette question", a conclu M. Ouyahia.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.