Piétons: Aucune amende à payer en l'absence de passage clouté

Publication: Mis à jour:
PEDESTRIAN CROSSING
Epsilon5th via Getty Images
Imprimer

CODE DE LA ROUTE - Que les piétons se rassurent, l'application du code de la route les concernant est intimement liée à l'état des infrastructures existantes. Cela veut dire que la verbalisation pour non-respect du passage clouté ne pourra se faire que dans des endroits où ce genre de passages existent. C'est en tout cas ce qu'a affirmé Najib Boulif, secrétaire d'État chargé du Transport lors d'un point de presse tenu à Rabat.

C'est la première réaction officielle du ministère suite au début de la verbalisation des piétons contrevenants par les agents de circulation. Une mesure qui ne date pas d'hier, rappelle Boulif, précisant que cette dernière s'inscrit dans une série d'actions relatives à la sécurité routière.

En effet, l'amende prévue contre les piétons en cas de non-respect de la signalisation routière et de la violation de la législation en vigueur figurait déjà dans le code de la route publié en 2010 au bulletin officiel.

Ce dernier stipule que tout piéton ne traversant pas sur le passage clouté doit payer une amende transactionnelle et forfaitaire de 25 dirhams, en plus d'une amende allant de 20 à 50 dirhams pour toute violation du code.

La mise en application de ces dispositions dénote, d'après Boulif, de l'intérêt accordé par son département aux piétons, qui représentent un nombre important de victimes des accidents de la route. Les enfants de moins de 14 ans en représentent la majorité. En ce sens, le département a lancé une opération à partir du 4 décembre courant à fin février 2018, en coopération avec 84 associations de la société civile. Objectif: sensibiliser à la sécurité des piétons et surtout des enfants.

À noter que parmi les autres mesures prévues figurent également la réalisation de signalisation horizontale ainsi que la construction de passerelles réservées aux piétons.

LIRE AUSSI: