Donald Trump se voit en président le plus productif de l'histoire? Ce chiffre montre le contraire

Publication: Mis à jour:
DONALD TRUMP
REUTERS
Imprimer

ÉTATS-UNIS - Le président américain Donald Trump a promulgué vendredi 22 décembre la baisse d'impôts pour les entreprises et les ménages adoptée par le Congrès cette semaine, tenant sa promesse de la signer avant Noël. Le dirigeant a signé la loi dans le Bureau ovale, devant les caméras, avant de partir en vacances dans son club privé de Mar-a-Lago, en Floride.

L'occasion pour lui de faire le service après-vente de sa réforme, mais aussi de son début de mandat. "Cette loi est vraiment pour la classe moyenne et pour l'emploi. Les emplois viennent des entreprises et on voit déjà le résultat. Les entreprises se déchaînent déjà", a-t-il expliqué avant de vanter le bilan de sa première année, selon lui la plus productive de l'histoire.

Nous avons plus de victoires parlementaires que tous les autres présidents."
Donald Trump

Et le président américain de citer le nombre de lois adoptées et de réglementations abrogées, sans évoquer, évidemment les nombreux camouflets sur l'Obamacare, le MuslimBan ou la contraception.

D'autant que d'un point de vue strictement arithmétique, il a toutefois promulgué moins de 100 lois (la plupart mineures), soit moins que ses neuf derniers prédécesseurs au même point, selon le site GovTrack. Difficile de faire mieux en se rendant près de deux fois par semaine -en moyenne- sur les terrains de golf.

Le Congrès, à majorité républicaine, a définitivement adopté la réforme de la fiscalité mercredi, quand une grande cérémonie de célébration a eu lieu à l'extérieur de la Maison Blanche. "La plus grande réforme de la fiscalité depuis une génération est désormais inscrite dans la loi", s'est félicité vendredi le président républicain de la Chambre des représentants, Paul Ryan, dans un communiqué. "Comme promis, les Américains commenceront l'année avec un nouveau code des impôts."

Le milliardaire a également promulgué vendredi un texte distinct de financement temporaire de l'Etat fédéral, jusqu'au 19 janvier, qui permet d'éviter une fermeture des administrations fédérales vendredi à minuit. Ce texte inclut aussi plus de quatre milliards de dollars pour l'achat et le développement de missiles et la construction d'une nouvelle base de missiles intercepteurs en Alaska.

LIRE AUSSI: