La Tunisie importe pour plus de 30 millions de dollars de céréales, selon Business Recorder

Publication: Mis à jour:
CEREALS
A combine drives over stalks of soft red winter wheat during the harvest on a farm in Dixon, Illinois, July 16, 2013. REUTERS/Jim Young/File Photo | Jim Young / Reuters
Imprimer

Selon le quotidien financier, Business Recorder, l'Office national des céréales (ONC), aurait importé, par le biais d'un appel d'offre international, environ 100 mille tonnes de blé tendre, 50 mille tonnes de blé dur et 50 mille tonnes d'orge fourragère. Quant à l'origine de la marchandise, elle proviendrait de différents pays, selon la même source.

Le blé tendre aurait été importé en quatre lots de 25 mille tonnes chacun.

Selon Business Recoder, l'approvisionnement se serait fait auprès du conglomérat chinois, China National Cereals, Oils and Foodstuffs Corporation (COFCO).

La tonne de blé tendre aurait coûté en moyenne 206 dollars américains, ce qui ramènerait le coût total des 4 lots à environ 21 million de dollars, les 100 mille tonnes.

La tonne de blé dur quant à elle aurait coûté près de 300 dollars, ce qui fait environ 15 millions de dollars pour les 50 mille tonnes. Selon Business Recorder, l'approvisionnement se serait fait auprès des fournisseurs italiens, à savoir Mediterranea et Casillo.

Selon les statistiques de l'INS, publiées en février de cette année, une hausse sans précédent des importations tunisiennes s'expliquerait par l’achat de produits alimentaires et agroalimentaires de base, comme les céréales. Une hausse calculée à plus de 75%.

La Tunisie a importé au mois de janvier 2017 pour plus de 90 MDT de sucre, 50 MDT de huiles végétales et 115.5 MDT de blé dur et tendre, selon la même source.

Ainsi la Tunisie importe davantage pour répondre aux besoins de consommation courante, voire de base, plutôt que des produits destinés à la production industrielle. D'ailleurs, les importations des biens d’équipement et des matières premières et demi-produits n’ont pas dépassé respectivement les 30,6% et 20,7%.

LIRE AUSSI
Déficit commercial: Un boom des importations et un taux de couverture à son plus bas niveau historique

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.