Première naissance d'un hippopotame au Jardin zoologique national de Rabat

Publication: Mis à jour:
RABAT ZOO
Rabat Zoo/Instagram
Imprimer

ANIMAUX - Une petite surprise dodue et potelée attend les visiteurs du jardin zoologique national de Rabat dès cette semaine. La famille des hippopotames du jardin s'est agrandi puisqu'elle a accueilli ce vendredi, son premier nouveau-né, annonce un communiqué du jardin rapporté par la MAP.

baby hippo

Après une période de gestation de 8 mois, la maman âgée de 16 ans, une des pensionnaires du zoo depuis son ouverture, a mis bas dans les conditions les plus naturelles.

"Le bébé hippopotame bénéficie d’une attention particulière de la part de l’équipe vétérinaire et soignante du jardin zoologique, en matière de vaccination et de soins", souligne le communiqué. "Il est possible que les visiteurs le découvrent avec sa maman dès cette semaine, au niveau de l’écosystème des zones humides du Jardin zoologique", ajoute la même source.

Cet heureux événement permet donc au jardin zoologique d'avoir un total de six hippopotames qui appartiennent à la famille des Hippopotamidae et font partie de l’espèce des hippopotames communs ou amphibie (Hippopotamus amphibius), originaire de l’Afrique sub-saharienne.

Mais la naissance de ce grand mammifère menacé de disparition n'aurait peut-être pas été possible sans les "actions du Jardin pour la conservation des espèces ex situ" qui ont permis à l'espèce de s'adapter à son environnement.

L'espèce des hippopotames communs est considérée comme vulnérable sur la liste rouge des espèces menacées de l’Union Mondiale pour la Conservation de la Nature (UICN). Elle est aussi inscrite à la Convention sur le Commerce International des Espèces de Faune et de Flore menacées d’Extinction (CITES).

Durant le mois de novembre, le jardin zoologique avait accueilli plusieurs espèces d'animaux sauvages. Il s'agissait des panthères tachetées, du singe magot, mais aussi du lion blanc, une espèce rare que l'on peut observer dans les réserves naturelles d'Afrique et présenté pour la première fois au Maroc.

LIRE AUSSI: