AccorHotels veut plus de clients "loisir" dans ses hôtels à l'ouest de l'Algérie

Publication: Mis à jour:
IBIS ORAN
Vue de l'Hôtel Ibis à Oran, le 19 décembre 2017 | Ahmed Sahara
Imprimer

Le groupe français AccorHotels veut cibler davantage de clientèle "loisir" vers son enseigne Ibis à l'ouest de l'Algérie qui attirent beaucoup plus de visiteurs d'affaires malgré la richesse de la région en potentiel touristique.

Les hôtels "économiques" Ibis de Tlemcen et d'Oran, ouverts en 2011, affichent un mix largement en faveur de la clientèle d'affaires. A Oran, les clients "loisir" d'Ibis ne représentent que 4% des réservations contre 96% "business". Ce contraste est un peu moins prononcé pour Ibis Tlemcen avec 34 et 66% respectivement.

"L'objectif est de cibler une clientèle touristique, notamment domestique, en mettant en avant les atouts des deux villes, mais également en travaillant avec les acteurs locaux du secteur et en offrant des promotions, un service personnalisé, des soirées à thème", a déclaré Pierre-Alain Bignalet, directeur des deux hôtels.

Cette stratégie du groupe, avec également un nouvel hôtel Ibis à Mostaganem en cours d'études, peut se révéler fructueuse vu le potentiel. L'histoire millénaire de Tlemcen et d'Oran a laissé un immense patrimoine, en plus des atouts naturels des deux villes.

Implanté en Algérie depuis 1992 avec l'ouverture du Sofitel d'Alger, le groupe a établi en 2005 la joint-venture (50-50) SIAHA avec le groupe Gimmo (Mehri). La JV a permis la construction des 5 hôtels Ibis actuels en Algérie (Oran, Tlemcen, Constantine, Sétif) ainsi que 2 hôtels Novotel (Constantine, Sétif). Accohotels détient également des contrats de gestion du Sofitel Alger, Mercure Alger et Royal Hotel Oran.

Pour 55% de ces 1400 employés, Accor a assuré des cycles de formation en 2016. Selon Narimen Morsi, responsable de communication et de marketing du groupe, la mise en place d'une académie de formation en Algérie est en cours d'étude. Elle s'ajoutera aux 18 centres de formation du groupe dans le monde.

En plus d'un nouvel Ibis à Mostaganem, le groupe a signé un contrat de gestion avec le propriétaire privé du Mercure d'Ain Benian à Alger dont l'ouverture est prévue pour 2020. La construction d'un Novotel à Bab Ezzouar à Alger, toujours en JV avec Gimmo, est également dans les plans d'AccorHotels.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.
Loading...