Dhafer L'abidine, solidaire avec les femmes victimes de harcèlement sexuel (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

"Il est temps que nous, les hommes, nous nous mobilisions! Nous ne devons pas rester silencieux face à ces histoires d'harcèlement sexuel et de violence physique à l'égard des femmes". C'est avec ces mots que l'acteur charismatique Dhafer L'abidine a annoncé dans une brève vidéo publiée sur la page Facebook UN Women Arabic son soutien à la campagne HeForShe, initiée par l'Organisation des Nations Unies pour l'égalité des sexes, et ce à l'occasion de la célébration de la Journée internationale de la solidarité humaine.

"Nous dénonçons fortement ces comportements et nous devons trouver les solutions nécessaires pour mettre fin à ce fléau" a-t-il ajouté. "Nous avons, tous, de loin ou de prés, entendu parler de ces histoires d'harcèlement sexuel et de violence physique à l'égard des femmes (...) Toutes ont besoin de notre soutien" a-t-il martelé.

À l'occasion de la Journée internationale de la solidarité humaine, HeForShe, le mouvement de l'ONU Femmes, a lancé un appel urgent à tous les hommes du monde entier, à s'élever ensemble, en solidarité entre-eux ainsi qu'avec les femmes, pour éliminer le harcèlement sexuel.

Alors que les affaires d'abus de pouvoir et de harcèlement sexuel sont de plus en plus relayées par les médias, l'engagement visible des hommes est essentiel.

HeForShe invite les hommes à rompre le silence en partageant leur indignation contre le harcèlement sexuel sur les réseaux sociaux avec une vidéo, un geste témoignant publiquement de leur solidarité avec les nombreuses victimes. Grâce à chaque message individuel sur les réseaux sociaux, les hommes invitent 3 autres hommes à faire de même avec cette simple question: "Etes-vous #HeForShe?".

Mouvement de solidarité mondiale pour l'égalité des sexes, HeForShe a été lancé en 2014 par Emma Watson, actrice britannique et Ambassadrice de bonne volonté d'ONU Femmes. Son appel a permis de mobiliser plus de 100.000 hommes en trois jours et au moins un homme dans chaque pays du monde. Dans les cinq premiers jours, il a recueilli plus de 1,2 milliards de conversations et d'échanges sur les réseaux sociaux.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.