Afek Tounes accorde un délai de 48 heures à ses ministres pour quitter le gouvernement

Publication: Mis à jour:
AFEK TOUNES
Facebook / Afek Tounes
Imprimer

Après avoir appelé ses ministres à démissionner du gouvernement, une démission qui avait été refusée par le chef du gouvernement Youssef Chahed, voilà que le parti Afek Tounes accorde à ses ministres un délai de 48 heures pour quitter le gouvernement, faute de quoi, ils ne seront plus considérés comme membres du parti et ne le représenteront plus, selon une déclaration sur Mosaique FM, de la députée Rim Mahjoub.

"Nous avons décidé de rompre avec le système, et nous avons demandé à nos représentants au gouvernement de le quitter. Mais après le refus de Youssef Chahed de la démission de nos ministres, ceux-ci doivent désormais prendre la décision de rester ou de quitter le gouvernement dans les 48 heures qui viennent. Autrement, ils seront considérés comme démissionnaires du parti et ne représenteront désormais plus Afek Tounes" a-t-elle déclaré.

"Ils auront choisi leur chemin, un autre que celui d'Afek Tounes." ajoute Rim Mahjoub.

S'agissant de la déclaration de la présidente du bloc parlementaire d'Afek Tounes, Lilia Younes Ksibi, qui a estimé que les ministres doivent rester dans le gouvernement et que leur démission serait "anti-patriotique", Mahjoub se dit "désolée" d'une telle déclaration qui sous-entend, selon elle, que le parti Afek Tounes manque de patriotisme. Elle a également qualifié la déclaration de Lilia Younes Ksibi de "propos irresponsables."

"Aujourd'hui nous faisons partie de l'opposition, on ne s'est pas retiré du pacte de Carthage, mais nous voulons réviser ce pacte" a-t-elle ajouté.

De son côté, le président d'Afek, Yassine Brahim, avait estimé que la décision de quitter le gouvernement d'Union nationale s'explique par le fait que les deux partis au pouvoir, Ennahdha et Nidaa Tounes, ont dévié des principes de l'accord de Carthage, dans une alliance stratégique qui, dit-il, ressemble plutôt à une alliance pour couvrir la corruption. "Ils veulent s'accaparer du pouvoir et diriger seuls le pays" a-t-il déclaré sur les ondes d'Express FM.

Le parti Afek Tounes est représenté dans le gouvernement de Youssef Chahed par Riadh Mouakher, ministre des Affaires locales et de l’Environnement, et Faouzi Abderrahmen, ministre de la Formation professionnelle et de l’Emploi.

Le parti est aussi représenté par Hichem Ben Ahmed, secrétaire d’Etat auprès du ministre du Commerce, chargé du Commerce extérieur, et Abdelkoddous Saadaoui, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de la Jeunesse.

LIRE AUSSI
Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.