Tunisie : 5 cas de décès dus au virus H1N1 enregistrés jusqu'au 13 décembre

Publication: Mis à jour:
VIRUS H1N1
Eraxion via Getty Images
Imprimer

Le ministre de la Santé, Imed Hammemi a indiqué, lundi, que cinq cas de décès dus au virus de la grippe H1N1 ont été enregistrés du 7 au 13 décembre courant, dont deux femmes enceintes, une femme diabétique et un nourrisson de 3 mois.

Il a ajouté que 20 autres cas atteints de ce virus ont été enregistrés depuis la vague de froid qui s’est installée, précisant que la situation sanitaire actuelle est “sérieuse” et “grave”.

S’exprimant lors d’un point de presse tenu au siège du ministère, le ministre a fait savoir que son département a mis en place une cellule de crise pour suivre la situation épidémiologique de cette grippe, et ce, depuis le 7 décembre dernier, date à laquelle on a enregistré le 1er cas de décès du à ce virus.

Selon lui, le taux des consultations pour grippe est estimé actuellement à 6.5% du taux global des consultations, ce qui nécessite, a-t-il dit, plus de vigilance de la part des intervenants.

“Ce taux ne doit pas dépasser les 10%”, a-t-il souligné, mettant l’accent sur le rôle des médias afin d’alerter les citoyens sur la gravité de la situation.

Et d’ajouter qu’il est nécessaire de surveiller les symptômes de ce virus notamment chez les catégories démunies dont les femmes enceintes, les personnes âgées, les enfants et les personnes atteintes de maladies chroniques.

Malgré l’augmentation des températures, a-t-il dit, le nombre de cas du virus H1N1 pourrait augmenter, appelant à la nécessité de prendre les précautions nécessaires et à se vacciner.

Le ministre a fait savoir que dès le démarrage du suivi de l’évolution de la grippe saisonnière en octobre et jusqu’au 15 décembre courant, environ 20600 consultations pour grippe ont été enregistrées sur un ensemble de 317729 consultations.

Parmi ces 20600 consultations, a-t-il précisé, 154 cas souffrant de graves problèmes de respiration ont été hospitalisés.

A cet égard, il a souligné que son département est prêt à lutter contre ce virus, puisque selon lui, 300 mille de doses de vaccin ont été importées.

Quels sont les symptômes ?

La Directrice Générale de la Santé, Nébiha Boursali Falfoul a indiqué que la cellule de crise est en train de suivre la situation au cas par cas, soulignant que la fièvre, la toux, le rhume, les courbatures, la difficulté de respiration sont principalement les symptômes de la grippe.

Pour prévenir ce virus, elle a mis l’accent sur la nécessité de bien se laver les mains et d’utiliser des mouchoirs en papier en cas de toux ou d’éternuement et les jeter tout de suite après.

Les symptômes de la grippe A (H1N1) et de la grippe saisonnière sont assez similaires (fièvre ; maux de tête; maux de gorge, courbatures, toux, rhinite, fatigue généralisée).

La période d’incubation n’est pas la même pour les deux maladies. La grippe saisonnière se manifeste après deux à cinq jours d’incubation, alors que les symptômes de la grippe A apparaissent après cinq jours ou plus d’incubation. De plus, la grippe A est une forme plus virulente de grippe.

Elle touche particulièrement les personnes âgées, les enfants et les femmes enceintes, comme la grippe saisonnière, mais elle atteint également les sujets jeunes et en bonne santé, ce qui la différencie de cette dernière.

De plus, la grippe A se propage très rapidement. Son degré de contagion est plus élevé que celui de la grippe saisonnière.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.