9 morts dans un attentat de Daech en pleine messe dans une église au Pakistan

Publication: Mis à jour:
CHURCH PAKISTAN
A man and a woman react as they run out after gunmen attacked the Bethel Memorial Methodist Church in Quetta, Pakistan December 17, 2017. REUTERS/Naseer Ahmed | Naseer Ahmed / Reuters
Imprimer

ATTENTAT - Au moins neuf personnes ont été tuées et 56 blessées dimanche dans une attaque suicide commise contre une église à Quetta, capitale de la province du Balouchistan (sud-ouest), selon un bilan des autorités pakistanaises. L'organisation terroriste "Etat islamique" (Daech) a revendiqué cet attentat via un message de son organe de propagande sur Twitter sans ajouter de précisions.

Deux hommes munis de grenades et de vestes explosives ont pénétré dans l'église où priaient près de 400 personnes.
"La police a intercepté et abattu l'un des kamikazes avant qu'il ne réussisse à entrer dans l'église, mais le second assaillant a pu gagner la porte principale de l'édifice où il s'est fait exploser", a précisé plus tôt dans la journée le ministre de l'Intérieur du Balouchistan, Sarfraz Bugti. Il aurait déclenché une veste chargée d'au moins "15 kilos d'explosif".

Un haut responsable de la police a évoqué la présence possible de deux autres kamikazes qui auraient fui à l'arrivée des forces de l'ordre. L'information serait en cours de vérification.

En temps normal, environ 250 fidèles assistent au service religieux dominical mais en cette période de Noël, l'affluence était plus grande dans l'église, a ajouté le ministre.

Le Baloutchistan, qui borde l'Iran et l'Afghanistan, est une province riche en ressources naturelles mais secouée par une insurrection séparatiste et des violences à répétitions. La minorité chrétienne au Pakistan est souvent la cible de violentes attaques des islamistes et est quotidiennement victime de discriminations.

LIRE AUSSI: