Après 35 ans, l'Arabie saoudite lève l'interdiction des salles de cinéma

Publication: Mis à jour:
CINEMA SCREEN
Getty Images
Imprimer

CULTURE - Après 35 ans d'interdiction, l'Arabie saoudite annonce ce lundi autoriser les cinémas à rouvrir leurs salles de manière commerciale, annonce ce lundi un communiqué du ministère saoudien de la Culture et de l'Information. "Nous nous attendons à ce que la première salle de cinéma soit opérationnelle en mars 2018", déclare le ministre de la Culture Awad al-Awad. "C'est un moment clé dans le développement de l'économie culturelle dans le pays", ajoute ce dernier.

Les autorités saoudiennes avaient procédé à la fermeture de l'ensemble des cinémas du pays dans les années 80, rappelle l'agence de presse turque Anadolu. Levant désormais cette interdiction, les autorités saoudiennes délivrent dès à présent les permis d'exploitation, selon le ministère de la Culture.

Bien que contestée par les milieux conservateurs, l'annonce de cette décision était attendue depuis quelques mois en Arabie saoudite, dans un pays où la moitié de la population a moins de 25 ans. En octobre dernier, une projection accueillie avec enthousiasme était ainsi organisée, laissant entrevoir les prémisses d'un changement, rapportait alors le site du média luxembourgois Le Quotidien La même source précisait que "le royaume interdisant la mixité, hommes et femmes (étaient) séparés dans la salle". "En janvier, le mufti d'Arabie saoudite s'était insurgé contre la possible ouverture de salles de cinéma, affirmant qu'elles seraient sources de 'dépravation' car elles favorisent la mixité", rappelle pour sa part l'AFP.

Fin septembre dernier, l'Arabie saoudite prenait une autre décision historique, en autorisant les femmes à conduire. Le roi Salmane bin Abdul Aziz avait ainsi publié un décret autorisant les femmes à obtenir un permis de conduire, première étape d'une nouvelle loi qui devrait entrer en vigueur en juin 2018.

LIRE AUSSI: