DZ Joker demande "pardon" aux Palestiniens et dénonce la "schizophrénie" de l'opinion internationale

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Chemseddine Lamrani, alias Dz Joker, a publié samedi 09 décembre 2017 une nouvelle vidéo pour exprimer à son tour son soutien au peuple palestinien contre la décision du président américain, Donald Trump, de reconnaître Jérusalem comme capitale israélienne. Le youtubeur, qui reproduit le même style de slam de ses précédentes oeuvres, dénonce notamment la passivité, l'hypocrisie, voire une schizophrénie de certaines réactions chez les autorités et les peuples.

Dans cette nouvelle vidéo, Chamseddine demande à maintes reprises "Pardon" à la Palestine. Le youtubeur annonce d'emblée au peuple palestinien que "nous ne viendrons pas" le libérer, comme pour rappeler les fausses promesses de solidarité émises depuis des décennies par plusieurs Etats et sociétés civiles. "Tout ce que nous ferons est publier des images sur lesquelles est écrit "We love Gaza"", dit-il.

Le youtubeur dénonce quelques secondes plus tard le mutisme des médias. "Pardon mais les médias ne te voient pas. Ceci est ta faute, tu n'es pas Los Angeles, New York ou Paris". Et, de toute manière, la passivité prédomine, quand même les malheurs et souffrances que vivent les Palestiniens sont révélées par les médias.

"Pardon mais nous fermerons également nos yeux lorsque nous regarderons les informations", rajoute-t-il. "Nous préférons prier pour vous. Ceci est un ordre des imams, des papes et des rabbins".

Cette vidéo de Chemseddine Lamrani fait surtout office de réplique à certaines réactions selon lesquelles la cause palestinienne ne concernerait que les Palestiniens et aucune autre opinion publique, régionale ou internationale, censée être occupée avec des "priorités nationales".

"Libérez-vous par vous-mêmes"

A ce propos, le youtubeur rappelle clairement, sans nommer personne, que "nous demandons de l'aide de la part des autres lorsqu'il s'agit de nous mais nous oublions, dans ton cas (Palestine, NDLR), que nous sommes ces autres".

Il décrit dans la suite de sa vidéo les souffrances des Palestiniens sous la colonisation israélienne sans omettre de les comparer aux conditions de vie de sociétés, qualifiées de parallèles, voire de "schizophrènes", selon ses termes, au vu de leur passivité devant cette cause.

Demandant encore pardon pour être "des lâches et des inhumains" en restant passif, le youtubeur lance ainsi, comme un coup de massue, aux Palestiniens: "Libérez-vous par vous-mêmes".

La vidéo, interprétée en anglais, a suscité des réactions en chaîne sur Youtube et les réseaux sociaux. Les internautes relient en masse le hashtag "SavePalestine" affiché par DZ Joker à la fin de son oeuvre tandis que plusieurs youtubeurs, algériens, américains, marocains ou autres, exprimaient leur admiration.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.